MON BLOG 

sommet HABITAT AUTONOME

Product Design

SOMMET “HABITAT AUTONOME”


Au cours de ce sommet, retrouvez 21 conférences d’expert·es de l’habitat autonome.

Details

Juin 30-Juillet 07, 2021
Kaïzen-La Maison Ecologique

Categories 

sommet en ligne de l’habitat autonome
21 interviews vidéos

+21 podcasts+ 2 Masterclass

Comment passer du rêve d’autonomie à sa mise en œuvre ?

Si l’idéal d’autonomie vous semble loin vous découvrirez, comment vous engager vers plus de sobriété dans vos maisons.

Ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent s’informer, se documenter et découvrir une nouvelle façon de concevoir l’habitat, plus respectueuse de l’environnement.

.

21 expert·es de l’habitat autonome ont été réuni·es pour vous faire découvrir la construction et la rénovation au naturel, et vous montrer la voie vers plus d’autonomie que ce soit dans le choix de l’habitat en lui-même, des matériaux, des énergies et dans la philosophie au quotidien.

PROGRAMME – SUITE- 

Pendant 7 jours, 21 interviews seront proposées à raison de 3 entretiens vidéo de 45 minutes par jour.

Les vidéos de ce sommet seront en accès libre et gratuit pour toute inscription en amont.

Chaque vidéo est accessible pour une durée de 24 heures, à partir de 10 h.


Pour celles et ceux qui souhaitent les visionner en différé et/ou en illimité, La Maison écologique, partenaire et Kaïzen proposent un coffret du sommet habitat autonome avec 21 interviews vidéo + 21 podcasts + 2 masterclass.

Les invité•es du sommet HABITAT AUTONOME (par ordre chronologique d’apparition) Brian Ejarque, Patrick Baronnet, Jonathan Attias, Audrey Gicquel, Mathieu Labonne, Papy Claude, Cédric Daniel Twiza, Samuel Courgey, Bruno Gouttry, Marc Jedliczka, Pierre l’écoleau, Pascal Lenormand, Suzanne Déoux, Sarah Fruit, Pierre-Alain Lévèque, Sébastien Kraft, Thierry Salomon…

Un relais d’information pour käizen par un des partenaires La Maison ecologique, l’architecte bâtiment spécialisée bioclimatique et certifiée audits enerégtiques :  Enora Tortelier

Comment allier performances construites et aménagements écoresponsables ?

Comment allier performances construites et aménagements écoresponsables ?

Où nous situer en terme d’architecture en spécialité bioclimatique ?

Enora TORTELIER Est architecte garante de l’environnement fin 2019, pour bien commencer cette nouvelle décennie …

La réglementation thermique ne date pas d’aujourd’hui , il y a plusieurs réglementations qui sont déjà entrées et entrent en vigueur depuis janvier 2013, progressivement…RT 2000 Rénovation-RT2005-RT2012 et bientôt la RT 2020

  • Bâtiment  Haute Performance Energétique (BHPE) : 96 KWh/m2/an
  • Bâtiment à Très Haute Performance Energétique (BTHPE) : 80 KWh/m2/an
  • Bâtiment Basse Consommation (BBC) : 50 KWh/m2/an

    Bilan thermique avec caméra thermique

    Enora Tortelier, architecte habilitée bioclimatique, Design-architecte.fr sait utiliser une caméra thermique pour détecter les déperditions d’air et de chaleur.

  • Bâtiment Bioclimatique : 45 à 40 KWh/m²/an 

    Voilà où vous vous situerez dans votre Bâtiment à Energie Passive (BEPAS) : moins de 15 KWh/m2/an à l’approche de la Reglementation thermique en 2020, la nouvelle RT 2020 : vers la  MAISON PASSIVE.

  • Une maison passive produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme, elle n’a pas besoin de radiateurs, par exemple.

plan d'aménagement2

  • D’un coté, un Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) : c’est qu’il qui produit plus de l’énergie qu’il n’en consomme.
  • D’un autre coté, Un bâtiment bioclimatique optimise les choix de l’architecte en terme d’insertion dans le site et de l’utilisation de moyens naturels : serre solaire bioclimatique, mur trombe, matériaux sains et naturels, perspiration des murs, inertie de la matière, lumières …

Un bon architecte conçoit ses projets de manière à ce qu’ils aient les qualités requises pour remplir ces exigences de résultats  comme vous pouvez le voir dans la démarche naturelle de conception en cliquant sur ce lien. 

 

Ces choix sont fait naturellement par l’architecte habilité  bioclimatique 2012, ils sont aussi question de bon sens.

CONSEILS ÉNERGÉTIQUES BIOCLIMATIQUES/ BBC

CONSEILS ÉNERGÉTIQUES BIOCLIMATIQUES/ BBC

UNE ARCHITECTE AU MILIEU D’INGENIEURS….

MEMOIRE DE NIVEAU II E.N.  EFFECTUE EN APPLICATION DE 660 HEURES EN BUREAU D’ETUDES Thermique – toutes énergies 

Poste occupé : Chargée d’Études en calculs thermiques / simulations thermiques de la diplômée de l’ENSAT- DPLG  BAC+6 + 812 Heures de formation Bioclimatique renforcé par ces 660 heures en Bureau d’études.

Projet de mémoire : Connaitre la place des logiciels dans l’acte de concevoir + Conception d’équipements 

  1. Génie climatique – chauffage, ventilation, conditionnement d’air, électricité, plomberie sanitaire, équipements Eau chaude Solaire…
  2. Optimisation Énergétique des bâtiments
  3. Conception Bioclimatique
  4. Conception Bâtiments Passifs
  5. Et beaucoup d’autres domaines spécifiques aux ingénieurs du bâtiment tel que

Systèmes de Sécurité Incendie

Etc…selon les domaines d’excellence spécifiques aux domaines des Ingénieurs dans la structure de travail.

Chargée d'études Thermiques et de Simulation Thermodynamique

La Structure d'expérimentation : domaines d'excellence

Travail sur la suite Professionnelle PERENNOUD + Excel + CROQUIS des PONTS THERMIQUES

Construire autrement mais avec qualité et sans risques : tel est notre challenge pour préserver le futur, améliorer la vie humaine et protéger la planète Terre.

« Seule l’analyse du travail, spécificité de l’ergonomie, permet d’approcher la connaissance réelle du travail. «  (Christol, 1987)

MATERIEL :

PC PORTABLE

Poste de travail PC HP xw4300 Workstation

 Logiciels maîtrisés suite à formation 812+660 heures = 1 an post BAC+6 à 7

WORD pour note de synthèse et préconisations thermiques

EXCEL pour réalisation du catalogue enveloppe / comparatif matériaux bio-sourcés destinés aux futures études du B.E.

PERENNOUD MODULE U02WIN EXE calcul des déperditions ; travail en amont pour import vers U11WIN calcul des charges et dimensionnement des équipements de climatisation ( PAC-AIR-AIR) 

« Le besoin construit le projet technologique en même temps que le déroulement du projet construit le besoin. » Selon le professeur E.Brangier,

 Besoin et interface 

LIEN “Contributions à la recherche fondamentale : Domaine de la relation humain-technologie” 

MOTS CLEFS Information du modèle Numériques et Calculs Thermiques

Ergonomie des logiciels de conception (architecture, thermique…), interaction humain-ordinateur, dialogue humain-machine, synthèse des besoins à modéliser, ergonomie et confort de l’utilisation, critères et normes de productivité de l’entreprise, pistes d’amélioration, compatibilités opérateurs-systèmes, Physique des matériaux d’architecture,THERMIQUE du Bâtiment Réno-Années 2000/2012 –>2020 ….

 B.I.M. Définition & études Réglementaires

Conception durable des différentes échelles bioclimatiques

Conception durable des différentes échelles bioclimatiques

www. design architecte.fr par Enora Tortelier, architecte D.P.L.G. habilitée bioclimatique : Etudes et conseils bioclimatiques, présente une opportunité pour vous pour vous d’études et de conseils portant sur des projets de construction d’un bâtiment, d’un édifice, d’un lieu et mettant en forme à la fois le vide et le plein, le bâti et le non bâti, l’ombre et la lumière.

Les projets bioclimatiques, les bâtiments basse consommation et les études environnementales sont conçus pour obtenir une harmonie des espaces, des volumes, des formes et des couleurs dans la maîtrise : “du  jeu savant, correct et magnifique de l’ombre et de la lumière sur les volumes”. Pierre Jeanneret dit Le Corbusier, Architecte français du XXème siècle.


Design architecte.fr peut-être à la fois une mise en relation entre le maître de l’œuvre et le concepteur de l’ouvrage qui est à réaliser. C’est pour cela que l’on fait appel à notre architecte DPLG avec habilitation bioclimatique pour des études et conseils ayant éprouvés le suivi et la qualité des projets tendant vers 15 ans de belles études et réalisations .

Tel un chef d’orchestre, il crée la partition des espaces, compose l’espace et organise le temps de la construction.

  • Design architecte prévoit les détails pour mettre en forme ce projet dans les règles de l’art et exprimer par des plans aux hommes de l’art qui vont le construire les justes proportions et mesures, la structure et les matériaux.

DES PROJETS RÉALISÉS PAR L’ARCHITECTE,

DIFFÉRENTES ÉCHELLES BIOCLIMATIQUES, CONCEPTION DURABLE :

ESPACES – MATIÈRES

  1. Le développement durable du grand territoire et des formes urbanisées,

  2. Du projet de ville à la maîtrise totale de la parcelle et du site,

  3. Du terrain à la construction bioclimatique jusqu’à l’abri de jardin,

  4. du design d’espace au design d’objet.

LE PROJET DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

URBANISME RESPONSABLE

 

LE PROJET D’URBANISME

En pluridisciplinarité avec l’urbanisme,

Architecte-urbaniste, Space-planner

De ce type

De ce type

Exemples de projets:

  • l’urbanisme outil de l’aménagement et de la maîtrise foncière, les études de villes,
  • Les diagnostics ( Analyse, enjeux et stratégies)
  • Les analyses et diagnostics paysagés des études et documents d’urbanisme
  • Les schémas d’orientations

LA PRODUCTION DU PAYSAGE URBANISE OU NATUREL

Architectes et Paysagistes

Exemples de projets:

  • Choix des essences et des végétaux structurants d’un espace
  • Trame végétale
  • Gestion des eaux pluviales et de ruissellement
  • Remodelage d’un site, d’un parc, d’un jardin
Exemple de projet très végétal dessiné par notre architecte alliant mise en scène du paysage et jeux d’échelles des plantes et de leurs écrins,
Conception bioclimatique des structures, aménagement des espaces communaux, treilles de vignes, sillons de plantes grimpante volubiles, piste de danse empierrée et terrains de jeux prés des écoles dessiné pour le compte de l’Atelier Sol et Cité sur la ville de PARNAC dans les méandres de la rivière LOT, en passant par  l’étude diagnostic cœur de village et par la dossier de subvention vers la cohérence d’un espace central harmonieux et reliant les grands équipements de la ville.

 De ce type


De ce type

LE PROJET URBAIN

Urban-Design

Exemples de projets:

  • La composition urbaine
  • La circulation et la sécurité routière
  • La mise en accessibilité aux personnes à mobilité réduite d’un centre ville

Exemple de projet très innovant  par notre architecte au niveau conception environnementale des espaces publics alliant recherches techniques et sol dessiné de manière impeccable,
Conception bioclimatique des structures, aménagement des espaces publics, fontaines, pierres et chemins dessiné pour le compte de l’Atelier Sol et Cité sur la ville d’ ALVIGNAC-LES-EAUX dans Le département du LOT,

LE PROJET D’ARCHITECTURE RESPONSABLE

ÉTUDES ET CONSEILS BIOCLIMATIQUES

DANS LA MOUVANCE DE LA R.T 2012 en vigueur.

LUZECH Eco-hameau bioclimatique pour le compte de l’Atelier Sol et Cité et du BE Satec

Dans ce type

Dans ce type

Exemples de projets BBC, bioclimatiques:
  • État des lieux, études des sites et de l’existant, Projet HQE, THQE
  • les bâtiments publics
  • les équipements publics
  • les logements, logements collectifs et logements individuels
  • les maisons et villas des particuliers, les opérations de promotion immobilière, les immeubles,
  • l’habitat social, l’architecture publique
TOULOUSE Projet bioclimatique pour le compte de l’Atelier Sol et Cité et du cabinet Lieux communs mandataires.

ENTRE LE PROJET URBAIN ET LE PROJET D’ARCHITECTURE RESPONSABLE

Architecte d’espaces publics

ALVIGNAC Sols bioclimatiques Pour le compte de l’Atelier Sol et Cité
  •  Aménagement du centre ville, des routes, des places et des rues
  • Hiérarchisation des voies et des circulations ( douces, piétonnes, cyclables, véhiculées..)
GAILLAC  Projet urbain bioclimatique Pour le compte  de  l’Atelier Sol et Cité et de l’Atelier Ebawel.

De ce type

De ce type

LE PROJET D’OBJET, DESIGN ENVIRONNEMENTAL

Architecte-Designer

Exemples de projets:

Le mobilier : intérieur tel qu’intégré au logement ou au commerces, services…

  • Franck Lloyd Wright par exemple, a conçu la maison sur la cascade avec son mobilier intégré, les dénivelés intègrent les niches accueillant les bureaux, bibliothèques, sièges et tables menuisées ingénieusement pour que la maison soit pratique et confortable. Ainsi il y a intégration de la maison dans son site exceptionnel : une cascade et aussi intégration des usages par les meubles dans cette maison.
  • Le Corbusier également quand il a construit la maison pour sa mère avec des pièces conçues pour les usages où la lumière pénétrait sur la table à l’endroit exact où il a été prévu de s’asseoir, pour cela, le mobilier fait parfois partie du bâti ( les bancs en retour des ouvertures…)

Le mobilier extérieur tel que le mobilier urbain fait partie intégrante des détails d’un projet d’espaces publics, de la signalétique pour les ZA, zones d’activités. Le totem guide pour la circulation et exprime l’identité d’un lieu d’activité commerciale, industrielle ou artisanale.

REWIND Tel la scénographie de la ville extraite de l’histoire de la ville : 

scénographie d’expositions en tant que chercheuse urbaine pour Sciences et animations ( observatoire scientifiq
ue et technique de la Ville de Toulouse / inspiré du Pavillon de l’Arsenal de *paris grâce à un professeur émérite de l’ENSAT.)  avec les académiciens des sciences et belles-lettres de Toulouse de l’hôtel d’ Assézat, les écrivains des dictionnaires des rues tel Mr Chalande, …, les archives municipales et départementales , , les historien de la ville, les associations des toulousains de Toulouse, de cheminots, de Pompiers, les ailes anciennes, les musées de Toulouse, etc… pour une exposition Espace Bazacle …
Enora TORTELIER , créatrice design architecte a participé entre autres, seule ou en équipe à la création de perspectives  de commercialisation de Z.A.C et de lotissements, de vidéos de scénaris de Z.A., de panneau de concours 
ou de présentation au public pour les collectivités, de plaquettes d’architecture et d’urbanisme et de concours européens d’aménagement en chef de projet/ space planner etc…

Quelques uns des projets

Our work

01

Les Premières Fois qui ont inventé la Ville

Chercheuse/ historienne pour exposition historique de la ville , région Occitanie pour le compte de Science et animations 
 OU? “ESPACE BAZACLE” Recherches 2002
observatoire de la Ville de Toulouse 31
TOTEMS 2004 : ESPACE BAZACLE
AVEC QUI? Scénographie de l’exposition sur une idée originale de M.Foissac, expo. inspirée du Pavillon de l’Arsenal Paris LES 1ERES FOIS QUI ONT INVENTES LA VILLE
 QUOI?
Recherche historique, scientifique et technique. (Histoire de la ville) avec la collaboration et l’aide des Académies des sciences et belles lettres, , de l’histoire de la ville de l’hôtel d’Azzezat, Historiens-chercheurs de la ville de Toulouse, Historiens des dictionnaires des rues tel que M.Challande, prêts sur recherches auprès de : musées de la Ville De Toulouse, Archives municipales : ensemble des bulletins municipaux de la ville , Les ailes anciennes, Associations des pompiers de la ville, Direction Régionale des Affaires Culturelles, Archives départementales, les toulousains de Toulouse, écrivains etc…

Pour aller plus loin...

“Sous le concept « les premières fois qui ont inventé la ville », Sciences Animation et le centre de culture scientifique de Toulouse Midi-Pyrénées présentent une exposition instructive (1) à l’espace EDF du Bazacle, sur ces inventions qui ont modifié la vie des Toulousains. En insistant « non pas sur l’histoire de la ville, mais sur celle de ses équipements, de ses techniques qui interviennent dans le quotidien du citoyen »….” cliquez-ici vers la suite de l’article du quotidien La Dépèche.fr 04/02/2003

02

Le Selectivore : création DESIGN ENSA + Enseignement du DESIGN en E.P.L.E.

2002 Création de design par Enora TORTELIER : propriété intellectuelle Enora TORTELIER DESIGNER/ Propriété Matérielle ENSAT : DESIGN1 cycle ENSA.
Commande du prototype et fabrication subventionnée à un plasticien avec participation de la diplômée en architecture, créatrice  : Concept–>2D/3D ZOOM +  Infographie du concours Design1

Création d’une séquence de cours et séances pour remplacement en Lycées professionnels – Arts et présentation professionnelle sur Concours d’arts & Design, etc…

03

Relevé, études techniques, calculs pour restauration

Commune de SAINT-DENIS CATUS-46-
Hameau de ville, habitat et tourisme, projet d’architecture restauration début vingtième siècle
Visionnez l’ANIMATION batî en téléchargeant le petit FILM 3DVidéo : cliquez-sur ce lien :  Etat_des_lieux_beson_lapeyarde
Etudes et conseils bioclimatiques : CALCULS , anamnèse d’achitecture ancienne et relevé architectural AVEC EXPERT  M. UNDERHNER E. ,  sur projet de restauration passive pour GITE RURAL- particulier
FONDASOL Etudes de Sol et pré-dimensionnement des fondations
BETEC Bureau d’études structures- bois
SOGEXFO QUERCY géomètre expert
04
MÉMOIRE : ” La place des logiciels dans les processus de conception” : logiciels de calculs thermique et physique des matériaux appliquée à l’architecture : thermique et acoustique, soutenu par
Enora TORTELIER , sortie de MAJOR DE LA 1ere édition de cette FORMATION ADRAR-INFA de 812h BIOCLIMATIQUE-BBC
choix Chauffage, ventilation, climatisation, électricité et schémas synoptiques, air, eau
a réalisé seule en complément de son travail de chargé d’études thermiques et STD : une aide à la décision des clients : ISOLATION de l’architecture :  BASE DE DONNÉES + ETUDE DE MARCHE Thème  PHYSIQUE DES MATÉRIAUX   : ISOLATION –

BÂTISSONS le futur
contactez-nous pour vos projets de Design, d’architecture, permis de construire…etc…

ou d’études techniques, calculs thermiques et schémas techniques, etc…!

Contactez-nous via notre formulaire de contact : cliquez-ici 

ARCHITECTE CONSEIL DPLG : QUELS AVANTAGES ?

QUELS AVANTAGES A PASSER PAR UN ARCHITECTE MAïTRE D’OEUVRE?

AVANT TOUT : LEXIQUE – TERMINOLOGIE : 

«L’écoute et la compréhension de la problématique de l’autre est un premier pas vers la solidarité.»

AVANT TOUT : LEXIQUE – TERMINOLOGIE :
“Créé en en 1914, le titre d’architecte Diplômé Par Le Gouvernement (DPLG) devient obligatoire à partir de 1941 pour exercer le métier d’architecte. Dès 1977, chaque architecte a également l’obligation de s’inscrire à l’Ordre des Architectes, qui lui confère des droits et devoirs en prêtant serment.
Ce titre permet d’exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre, c’est-à-dire de mettre en œuvre un projet dans les conditions fixées par un cahier des charges. L’architecte peut alors endosser toutes les responsabilités quant à la réalisation d’un projet d’architecture de plus de 140 m² (nécessitant l’obtention d’un permis de construire), sous réserve d’être titulaire d’une assurance professionnelle de type « décennale » et « biennale » couvrant les dommages possibles.”

UN ARCHITECTE DPLG inscrit à L’ordre Comme Enora Morgane TORTELIER , beaucoup de personnes ignorent ce que que cela veut dire pour mes confrères & moi ?
ARCHITECTE DU BATIMENT pour quel raison valable préciser ?
Un projet d’architecture de plus de 140 m², le recours à notre profession réglementée est obligatoire.

Enora TORTELIER EST DPLG DEPUIS 09/2004 Diplôme de niveau 1 de l’Education Nationale avec un TPFE Sur un chateau et un jardin squatté classé Historiques, le jardin aussi classé historique comme le monument, avec l’architecte du Patrimoine qui lui a trouvé le site, Tortelier E. a pu faire sa thèse.

Comme ses camarades, elle fit 3ème CYCLE et ce qui fait la différence c’est le choix de l’option DESIGN. Elle avait fait SUPCREA et sur concours PREPA ENS-CACHAN option création industrielle, aprés histoire de l’art -concours de l’Ecole du Louvres avant son bac D Mathématiques et Biologie ( Scientifique).

TPFE : QUEZAKO ? … presque 1 THESE AU CHOIX 3ème CYCLE

Presque tous les architectes DPLG ; DESA ou DE-HMONP peuvent exercer la maitrise d’oeuvre s’ils sont inscrits au tableau de l’ordre, que vous retrouverez sur le site de l’ordre et selon l’exercice de leurs fonctions et au sein des structures qui les accueillent et leurs choix :

TORTELIER E. Architecte DPLG depuis 2004, JORF 062005 ; inscrite à l’ordre CNOA-CROA…aprés son TPFE ” La conception…”Actualisation bibliographique :  Editions interuniversitaires à la demande EUROPE Années 2010 ; avec accord P. FERNANDEZ Architecte Bioclimatique, AUE, directeur ENSAT,  Directeur d’études TPFE Tortelier Enora Morgane et accord de la direction ENSAT. ..

SPECIALISEE EN INTELLIGENCE BIOCLIMATIQUE
en plus de son diplôme de troisième cycle des Etudes d’architecture délivré par les Ecoles Nationales supérieures, l’ENSAT, Enora TORTELIER a obtenu une certification en architecture bioclimatique, constructions BBC et équipement, Formation Garant Environnement avec ADRAR pour Partie….
MASTER DPLG Niveau 1 E.N.
Il y a eu une réforme européenne et cela est devenu Architecte D.E. mais ils ne sont pas habilités à la maîtrise d’oeuvre comme les DPLG inscrits à l’ordre ou les Architecte DE-HMONP car ceux-ci ont fait une année de plus en agence pour apprendre le chantier. Cela est équivalent actuel du titre DPLG et à nos stages : ouvrier en Seconde Année, chantier en 3ème/ 4ème et Formation pratique en 6ème année où l’architecte qui m’a formée m’amenait sur les chantiers, bien sûr ! Et encore il y a aussi les architectes D.E.S.A. qui sont aussi des confrères habilités et inscrits à l’ordre.

DU DESSIN A LA PLANCHE AU DESSINS ET PLANS ACtUELS  

  TPFE  DEPUIS 2003/janvier 2004 et plus de 15 ans d’expérience en BE dont 7 ans en agence urbanistes OPQU-Architectes DPLG sur 6 Départements OccItanie et Aquitaine

2017/2018 et 2018 Classe Prépa AUE de trés haut niveau avec actualisation reglementaire et dessin à la main, esquisses sur table Patrimoine et option Urbanisme et Aménagement ENSAT

 

2020 

-Emoluments : évaluation du tarif en fonction :
– de la typo-morphologie pour tous vos projets et aussi en fonction de leurs problématiques, de leurs complexités. de l’épistémlogie de leur conception et de leur site, selon la distance à l’agence.
-Un contrat d’architecte sera proposé dès le premier rendez-vous afin d’assurer l’écologie des relations contractuelles qui nous lierons, entre vous et TORTELIER E. Architecte DPLG BATIMENT RECONNUE GARANTE ENVIRONNEMENT 2019.

certifiée Audits énergétiques

certifiée Audits énergétiques

Renovations énérgétiques de l'habitat ?

Architecte spécialisé en en intelligence bioclimatique.

Tortelier Architecte  Elle est sur le Site National FAIRE.fr : elle est habilitée pour réaliser des Audits énergétiques. 

Elle a acquis une certification bioclimatique BBC RT2012 car elle a réalisé 812 h de formation dans sa spécialité en techniques bioclimatiques et 660 heures de recherches en application bioclimatique en Bureau d’études thermiques…

 LES AUDITS ÉNERGÉTIQUES , définition résumée : Ce sont des états des lieux énergétique de vos logis par exemple. L’audit vous permet de cibler les points à améliorer pour mieux gérer vos consommations d’énergies. Il vous donne droit à des crédits d’impots et paux faire l’objet d’autres subventions. Ce que vous investissez à rénover en énérgétiques, vous le récupérer ensuite en énergies et en économie suite à bonne gestion de ces énérgies. 

Mme Tortelier peux monter des dossiers avec des chantiers , equivalence  garantir l’environnement Elle a obtenu les Feebat 5a + 5b + 6 et les chantiers de rénovation sont réalisés par des Artisans R.G.E. soit GARANT DE L’ENVIRONNEMENT qui peuvent donner lieu à une mission de chantier.

ATELIERS CONSTRUIRE BIOCLIMATIQUE

ATELIERS CONSTRUIRE BIOCLIMATIQUE

Mme TORTELIER

Mme TORTELIER

Formatrice chez Osmose

Formation pour découvrir    sur ateliers spécialisés  le confort bioclimatique et aussi la gestion comme la génération des économies des énergies , Chaque stagiaire peux demander le financement par organisme aux fonds de formation professionnel  car Osmose a suivi le parcours de validation pour être Datadocké. :

-DGEFP  avec NDA

-6 critères qualités de la plate forme 

contrôle de conformité sur organisation, positionnement , en savoir plus …

En présentiel par architecte DPLG R.G.E. FeeBatMOE 5a-5b-6 présent sur ce site

Catalogue de formations datadockées relativement à l’association 

– objectifs pédagogiques

-prix

-temps 5 modules sur 8,5 journées soit soixante heures.

–modalités

-pré-requis

-matériel

-méthode pédagogique

-attestation à la page Formations “à la demande”  p.18/19 version 12/2019 : 

pour découvrir comment être pris en charge sur site Organisme Datadocké 

VERSION DU CATALOGUE POST-COVID 19 à Jour aprés la CRISE Sanitaire Mondiale. sur le SITE ci-haut 

Quand le 7e Art rencontre le 1er Art

Pluridisciplinarité

7ème Art &  1er ART

Ou l’improbable bouleversement de

l’Architecture par les Arts d’aujourd’hui.

Un article par  D.Chailan Auteure-réalisatrice 

“Maintenant, l’architecture est présente partout, quoi qu’on en dise. Les architectes sont de mystérieuses personnes qui œuvrent pour ce que certains appellent des « mochetés » et pour ce que d’autres acclament et inaugurent à coup de ciseaux sur des rubans tricolores.

              Quoi qu’il en soit, l’architecte fait encore et encore parler de lui à chaque construction nouvelle élaborée ou virtuelle (je pense ici à une tour imaginée pour un quartier dans une métropole). Certains projets sont encore dans les cartons ou les ordinateurs et ils font déjà couler énormément d’encre.

              De mon point de vue de vidéaste et de scénariste de film, l’architecture m’offre de formidables terrains de jeux. En création de films ou de vidéos, le décor est primordial. C’est même ce que je détermine quasiment en premier lorsque je dois poser le pied de mon appareil quelque part pour filmer.”

L’évolution de l’élaboration du décor, que ce soit dans les films long métrages, les séries ou les vidéos de “Youtubers” a été fulgurante ces dernières années.

Des séries comme la série française Tripalium” voir lien ci-contre : B.O Officielle pas pu voir le jour sans les conceptions graphiques exceptionnelles faites par ordinateurs.

Et les décors restent aussi réels puisque tous – ou presque – les métiers existent au cinéma ou pour faire une série, un téléfilm, une vidéo.

Les constructeurs sont aussi à l’œuvre sur de grands, voire très grands formats.

Et les constructeurs du septième art sont aussi à l’œuvre sur de petits formats,

types maquettes comme en architecture.

              Il est bon de remettre les pendules à l’heure et de se promener dans les décors essemés dans le monde comme au Maroc ou en Tunisie visiter ces lieux de tournages ou les studios ouverts au public.

Et pourquoi pas, devenir son propre architecte et créer son décor lors du prochain film réalisé avec son appareil pendant les vacances ou un mariage ?” 

Par Dominique Fleur Chailan  Myrtile.com ©Mes Yeux Réalisent que Toute Image Laisse une Empreinte

Et diplômée de l’école européenne et également formatrice : cliquez-ici pour faire une vidéo comme 1 PRO. 

Cet article vous est proposé par Dominique Chailan  QUi a réalisé “héroine d’Occitanie”  AVEC ENORA TORTELIER  et bien d’autres films, festivals, news, pitchs, docu-fictions, script doctoring,, vidéos pro,…en tant qu’auteur-scénographe-réalisatrice …  en savoir + sur l’auteur de cet article en bas de BLOG DESIGN PLURIDISCIPLINAIRE créatrice de  Myrtile.com

Scénariste-Réalisatrice / MASTER IECA

Dominique CHAILAN ©Mes Yeux Réalisent que Toute Image Laisse une Empreinte 

Complément scénographique : Enora TORTELIER, peintre,  sur le cinéma muet des années 20 et 2 références : 

MISE EN SCÈNE (S)

Anecdote par l’œil de la peintre et Architecte Designer Enora Tortelier.

Architecte : s’inspirer-rêver LE LOUXOR inspiration Paris Cinéma début XXème.

Les prémices du Cinéma pour un travail transdisciplinaire de peintre, architecte et formatrice. Une construction inspirante avec le cinéma UNE CONSTRUCTION véritable qui décline cette expression :  décomposer/recomposer.

En arrière plan Architecture de style néo-égyptien à la fin des années 20 (1921)  … 

Selon la critique constructive reçue de professionnels…”  Travail plastique mené sur la mise en scène, Une véritable picturalité, une certaine vivacité” 

A bientôt au détour d’une expo. et d’une meilleure toile….

Processus de pensée de Design

Define

Cette étape vise à mettre en place un bon point de vue:

  • Cadre du problème

  • Inspiration pour l’équipe

  • Référentiel d’évaluation de la pertinence des idées

  • Parallélisation des prises de décision de l’équipe

Établissement des “Comment pourrait-on..?”

Ideate

Cette phase est celle de la génération d’idée.

Plusieurs techniques peuvent être utilisées avec les outils traditionnels ou numérique ou la mutualisation des deux pour y rajouter un peu plus d’humanité.

Prototype

Le selectivore propriété intellectuelle E.Tortelier architecte et propriété matérielle E.N.S.A.T. Ecole nationale d'architecture

Propriété intellectuelle ENORA TORTELIER Architecte inscrite à l’ordre des architectes n° national 090829 Propriété matérielle du prototype E.N.S.A.T.. École Nationale supérieure d’Architecture de Toulouse, France

Conception Enora TORTELIER2D-3D CAO/DAO + participation aux étapes de montage Subvention ENSAT pour ARTEXA sur CD de plans Enora Tortelierr, choix des matériaux + finitions : Création Artisanle pour Création Industrialisée.

Étape clef du “Design-thinking” ,

le prototypage permet:

  • de gagner en empathie par identification avec l’utilisateur final
  • d’explorer des options,
  • de réaliser des tests et
  • d’inspirer les autres membres de l’équipe et les futurs clients et usagers.diapositive6

 

 

 

diapositive4

 

 

diapositive2

 

 

 

 Mettre la main à la patte : participer à la fabrication permet au designer et à l’architecte de connaitre la matière et les matériaux, d’avoir cette culture de la faisabilité et de la fabrication utile.

process_selectivore-23

 

diapositive16

Test

Cette phase de test permet d’affiner les solutions, d’avoir un retour de l’utilisateur, et de raffiner le “bon point de vue”.

Une démarche linéaire et non globalement circulaire

Un enchainement d’étapes de l’esquisse au projet en passant par l’utilité du prototype, de la maquette physique et numérique et prochainement de la projection en hollogramme, de la vision in situ par casque de réalité virtuelle, de la visite en visibilité des autres usagers  sur site dedans et dehors d’une projection à l’échelle 1/1 et à taille humaine selon les moyens matériels du présent et les moyens techniques du futur.

Travail de design 3ème cycle 5ème année ENSAT propriétés partagées Enora Tortelier et ENSAT

propriété matérielle du prototype ENSAT propriété intellectuelle Enora Tortelier Architecte DAO+CAO+Plans CONCEPTION Travail de 3ème cycle ENSAT Propriété matérielle du prototype : DESIGN1 5°Année + SUBVENTION ENSAT pour F.A.O.

image

Design ARCHITECTE

VOS PERMIS DE CONSTRUIRE 

A partir de 150 m², le recours à un architecte inscrit à l’ordre des architectes et cotisant aux assurances professionnelles est obligatoire.

QUE FAIT L’ARCHITECTE..? DES PERMIS 

TEL QUE DES PERMIS DE CONSTRUIRE ET AMÉNAGER soit des LOTISSEMENTS COMMUNAUX OU en maîtrise d’ouvrage privée si ce n’est publique (M.O.P).

.

Vos permis et autorisations d’urbanisme

  • Quant recourir à l’architecte ?

  • Liens énoncés pour le recours à Un architecte, comme Enora Morgane TORTELIER Architecte inscrite à l’ordre des architectes 

Les demandeurs d’un permis de construire sont tenus de recourir à un architecte pour les projets de travaux conduisant à dépasser l’un des plafonds fixés par l’article R. 431-2 du code de l’urbanisme, soit :

170 m² de surface de plancher qui passe à 150 m² en 2016   (cliquez sur ce lien : vers les grandes esquisses de la législation)   ou d’emprise au sol de la partie de la construction constitutive de surface de plancher pour les constructions autres qu’agricoles ;
– 800 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol pour les constructions agricoles ;
– 2 000 m² de surface de plancher ou d’emprise au sol pour les serres de production…

  • Liste non exhaustive … selon la réglementation en vigueur selon l’actualité complète de l’art de construire…et d’habiter …  telle que tous les  plafonds de surfaces de plancher ou d’emprise au sol, y compris toutes sujétions et exceptions … qui seront remplies par l’architecte dans les formulaires CERFA, Etc…
  • DES DOSSIERS DE PERMIS DE CONSTRUIRE, SELON LEURS SITES ET LEURS CONTRAINTES ( ETUDES ABF ET ACCORDS…par exemple) sont remise en de nombreux dossiers de plusieurs pages soit des documents officiels que réalise, pour vous, l’architecte.

    De ce type,

    Laboratoire IMMERGENCE, Le Montat, Phytothérapie etc… commande par ingénieurs IMMERGENCE à :  Chef de Projet Enora TORTELIER pour le compte de Sol&City, Département du LOT, région OCCITANIE. /  Grande Qualité Environnementale + MATÉRIAUX ÉCOLOGIQUES DU SOL AU PLAFOND choisis par et pour  la cliente, ingénieur IMMERGENCE : tracés au nombre d’or, implantation avec un GÉOBIOLOGUE, etc…

  • Le recours à l’architecte vous facilite la vie et permet 

Comment allier performances des sols et aménagements écoresponsables ?

Ces Rencontres interrégionales de l’urbanisme furent organisée de main de maîtres par l’Association des Professionnels de l’urbanisme dont je fait partie et que je remercie :

Une rencontre issue des ECHANGES URBAINS/PROJETS URBAINS “grand cru” 2018.

Via Verde est un revêtement de sol drainant  parfaitement adapté aux zones de stationnement, voies pompiers et de services, accotements…

Via Verde est une solution innovante en matière de respect de l’environnement SOLS.FR.

Via Verde bénéficie dune vraie différence par rapports aux autres procédés existants car c’est un revêtement en béton monolithique (coulé à la toupie béton), alvéolaire avec un remplissage végétalisé ou « gravillonné ». 

Pour réaliser ses alvéoles, des moules en cellulose (de 60 x 80 cm avec 12 alvéoles) sont placés sur un sol nivelé, puis recouverts du béton. Le lendemain du coulage , le haut des alvéoles, encore visible, est percé à l’eau à l’aide d’un nettoyeur haute pression ( la cellulose étant une matière issue du recyclage papier carton est donc complètement biodégradable ).

 L’ouvrage en lui-même est donc complètement recyclable car quelques mois après sa réalisation il ne reste plus aucune trace du moule en cellulose .Dernière étape ; chaque alvéole  est remplie de 3 à 4L de mélange terre/pierre , puis semée avec un mélange adapté à chaque région .

Cette solution brevetée est esthétique et écologique.

Elle répond parfaitement aux besoins d’infiltration des eaux de pluie en milieu urbain en réduisant les risques d’inondations et les effets néfastes des ilots de chaleur.

Ce revêtement innovant associant minéral et végétal constitue une solution perméable, anti orniérage et esthétique pour des aménagements durables  et écoresponsables.

Performances techniques et certifications : 

Brevet Français déposé à l’INPI – N°Brevet : FR 2960568 -Performances de drainabilité : 90l / min /m2 en version végétalisée (rapport d’essai CERIB n°7022) 240l / mn / m2 en version granulats (rapport d’essai CERIB n° 6451 v.2) -> favorise l’infiltration des eaux dans le sol pour réalimenter les aquifères et nappes phréatiques, et limiter la stagnation des eaux et le ruissellement en milieu urbain. -Performances Thermiques : Ilot de fraicheur : réduit les ilots de chaleur en abaissant la chaleur rayonnée : Prises de vues thermiques sous ensoleillement par drone : enrobé 55°C / béton 46°C / Via Verde 36°C (Valeurs internes service R&D) -Performances mécaniques : Essais de chargement sur dalle 1200 x 1000 x 120 -> Aucun désordre observé après chargement (roues chargées à 6,5 tonnes). (Rapport d’essai GINGER CEBTP n°BMA6-I-4088 – V0)

Pour en savoir plus sur l’impact du choix des matériaux et l’intérêt de bons choix de structures sols, solutions intelligentes proposés par nos fournisseurs,

vous trouverez ci-dessous une galerie extraite d’une présentation réalisée par Enora TORTELIER /

Architecte  inscrite à l’ordre des architectes

Architecte conseil 

Directrice DE 

LE COMPORTEMENT DES MATERIAUX à l’Echelle Urbaine, Recherche réalisée en habilitation bioclimatique 2012 sur une idée originale d’Enora Tortelier :

Pour aller sur le site de sol.fr, cliquez ici  pour cette solution contemporaine par exemple : vers les bétons végétalisés et les savoirs faire innovants de VIAVERDE  /  http://www.viasols.net/via-verde-revetement/

Est-ce du ressort de l’architecte ?

Est-ce du ressort de l’architecte ?

AVERTISSEMENT : IL EST IMPORTANT AVANT DE PARCOURIR CET ARTICLE DE BLOG ; de Considérer  L’EVOLUTION RÉGLEMENTAIRE,  l’architecte … Nous vous proposons, en fin d’article, quelques liens utiles..:

www.design-architecte présente un bureau d’étude au code précisé sur nos pages antérieures ( services, mentions légales…) : études, conseils, techniques et dessins, d’une architecte DPLG habilitée en études et conseil bioclimatiques.

De part les nouvelles réglementations thermiques et constructives, nous sommes concernés, vous dans vos rêves de maison et moi par un cadre que nous allons développer ici.

De ce type

Un rappel réglementaire général sur le recours à l’architecte inscrit à l’ordre ET exerçant sa profession dans la maîtrise d’oeuvre et le cadre général pour y faire appel obligatoirement, il faut alors consulter les nouveautés  depuis  la date de départ de cet article…

  • Le recours à l’architecte du bâtiment passe à 150 m² de surface plancher en 2016 (Loi CAP, projet de fixation du seuil d’intervention). L’actualisation des données de cet article en avril 2016 fait suite à l’adoption finale parlementaire qui symbolise la force vive accordée à la qualité des constructions présentes dans nos vies.

  • Cliquez sur ce lien  : LOI CAP. Création, Architecture, Patrimoine
  • La réglementation applicable aux autorisations d’urbanisme a été significativement modifiée.
  • Le premier volet de cette réforme a consisté en la publication de l’ordonnance n° 2011-1539 du 16 novembre 2011 relative à la définition des surfaces de plancher prises en compte dans le droit de l’urbanisme.
    Cette ordonnance a supprimé, à partir du 1er mars 2012, les notions de SHOB et de SHON pour les remplacer par l’unique notion de « surface de plancher »
  • Le décret n°2011-2054 du 29 décembre 2011, était venu  préciser les conditions d’application de cette ordonnance en définissant la surface de plancher. Il a également crée une nouvelle notion, « l’emprise au sol », dont il faut tenir compte pour déterminer en complément de la surface de plancher, l’autorisation d’urbanisme applicable et les conditions de recours à l’architecte.

  • La circulaire du 3 février 2012 précise les modalités de calcul de la surface de plancher et de l’emprise au sol des constructions.

Les nouvelles notions de surface de plancher et d’emprise au sol et le recours obligatoire à l’architecte garant d’un meilleur délai pour vos autorisations de permis de construire et de faire des travaux et de la qualité architecturale de vos constructions BBC+.L'actualité de la RT 2012

  • Pour cela consultez la RT Bâtiment Ici.

  • Le décret n° 2012-274 du 28 février 2012 relatif à certaines corrections à apporter au régime des autorisations d’urbanisme a porté à 5 m² (et non plus 2 m²) le seuil de dispense de toute formalité.
  • Enfin, le décret n° 2012-677 du 7 mai 2012 relatif à une des dispenses de recours à un architecte modifie le mode de calcul de l’emprise au sol pour déterminer le seuil de recours obligatoire à l’architecte lorsque la construction est à usage autre qu’agricole. Ce décret modifie l’article R.431-2 du code de l’urbanisme.
  • Les deux notions de surface de plancher et d’emprise au sol doivent être prises en compte pour apprécier si le recours à l’architecte est obligatoire.

De ce type

 

Design-architecte ? Bioclimatique ? Une exigence de résultats.

Design-architecte ? Bioclimatique ? Une exigence de résultats.

Où nous situer en terme d’architecture en spécialité bioclimatique ?

La réglementation thermique ne date pas d’aujourd’hui , il y a plusieurs réglementations qui sont déjà entrées et entrent en vigueur depuis janvier 2013, progressivement…RT 2000 Rénovation-RT2005-RT2012 et bientôt la RT 2020

  • Bâtiment  Haute Performance Energétique (BHPE) : 96 KWh/m2/an
  • Bâtiment à Très Haute Performance Energétique (BTHPE) : 80 KWh/m2/an
  • Bâtiment Basse Consommation (BBC) : 50 KWh/m2/an

    Bilan thermique avec caméra thermique

    Enora Tortelier, architecte habilitée bioclimatique, Design-architecte.fr sait utiliser une caméra thermique pour détecter les déperditions d’air et de chaleur.

     

  • Bâtiment Bioclimatique : 45 à 40 KWh/m²/an 

    Voilà où vous vous situerez dans votre Bâtiment à Energie Passive (BEPAS) : moins de 15 KWh/m2/an à l’approche de la Reglementation thermique en 2020, la nouvelle RT 2020 : vers la  MAISON PASSIVE.

  • Une maison passive produit autant d’énergie qu’elle n’en consomme, elle n’a pas besoin de radiateurs, par exemple. 

plan d'aménagement2

  • D’un coté, un Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) : c’est qu’il qui produit plus de l’énergie qu’il n’en consomme.
  • D’un autre coté, Un bâtiment bioclimatique optimise les choix de l’architecte en terme d’insertion dans le site et de l’utilisation de moyens naturels : serre solaire bioclimatique, mur trombe, matériaux sains et naturels, perspiration des murs, inertie de la matière, lumières …

 

Un bon architecte conçoit ses projets de manière à ce qu’ils aient les qualités requises pour remplir ces exigences de résultats  comme vous pouvez le voir dans la démarche naturelle de conception en cliquant sur ce lien. 

 

Ces choix sont fait naturellement par l’architecte habilité  bioclimatique 2012, ils sont aussi question de bon sens.

Un architecte : un artiste un penseur un constructeur

TORTELIER Enora ARCHITECTURE

Mon T.P.F.E. Rapport de présentation

Directeur d’étude : FERNANDEZ Pierre ARCHITECTE

Ecole Nationale Supérieure d’architecture de TOULOUSE

  • 2015-2017 : — Ré écriture TPFE 2003 sur « Maison de la culture et des livres» de Nouvelle-Calédonie 98

Publications pour Editions interuniversitaires Europe https://www.editions-ue.com sur monument historiquecelieres_chantier-3

Présentation de mon T.P.F.E. : Travail Personnel de Fin d’études

2015/2016 T.P.F.E. aux études éditoriales

Des Editions Interuniversitaires européennes. En Cours avec l’accord de mon directeur d’étude et de l’E.N.S.A.T.

E.I.E. : Etudes en cours février 2016 : OmniScriptum GmbH & Co. KG
Heinrich-Boecking Str. 6-8 D – 66121 Saarbrücken

ECOLE D’ARCHITECTURE DE TOULOUSE 2003

TITRE :

LA CONCEPTION D’UN HABITAT SOCIAL EN REPONSE AUX SQUATS,

MAISON CELIERES

celieres_chantier-6FAUBOURG BLANCHOT.

CHÂTEAU CLASSE MONUMENT HISTORIQUE

 celieres_chantier-3

Ce travail prend racine à Nouméa et est le fruit  de nombreux contacts et entretiens et de  références réalisés  et à Paris avec le C.N.R.S. et à Nouméa et sur la grande terre sur 3 ans d’études vers l’habitat du Pacifique entre habitat colonial et habitat tribal, sur un site historique présentant ce double dilemme : Le château Célières.

Cette enquête architecturale sur le terrain  du  projet  émergeant  de  la  volonté  de travailler sur la transformation d’oc­cupations océaniennes spontanées : les squats qui émaillent la  ville  de  Nouméa. Les squats sont ainsi  décrits  dans  la  dépêche locale :

«A l’abri de la végétation, de l’autre coté d’un rideau de feuillage, un monde à part existe sous les tôles et sur la terre battue. Au milieu des arbres et au contact de la terre, le squat est un sas entre la “brousse” et la vie urbaine. Un bout de toit de tôle dissimulé par la végétation, un laby­rinthe de chemins défoncés par le temps et la pluie trahit une présence humaine.»  Journal Les Nouvelles calédoniennes,2003.Photographie E.Tortelier Années 2000Mon T.P.F.E. ; Existant 

A Nouméa, En Nouvelle-Calédonie qui est la France.

Le PLAN de Mon T.P.F.E.

  1. Préface

1          Introduction : D’une propriété coloniale squattée à des logements aidés et très aidés

  1. SITUATION […]

  2. ETAT DES LIEUX : la face cachée de la ville |…]

SOLUTIONS : Les logements aidés, provinces Sud, Nord et Îles.TPFE-2_Page_10

  1. Actions en Province Sud

  2. Habitat tribal en  Provinces  Nord  et Iles

  3. Habitat rural

  4. Vision critique

La Résorption de l’habitat insalubre dans les quartiers Arrivée  au site Du Projet, visites de squats, enquête de terrain.

Dont mes remerciements particuliers vont à l’I.R.D. de Nouméa et à ma marraine qui se reconnaîtra 🙂 Goroainsi qu’ à Mr François Martin, ingénieur qui m’a appris des tracés et calculs et à Mr Daniel Martin, activateur d’arts, mon Parrain de Nouméa.

martin

1981, Atlas  de la  Nouvelle-Calédonie,  O.R.S.T.O.M  :”Sols” pl. 14,

“Végétation”  pl. 15, “Localisation de la population  ”  pl. 24, “Densité” pl. 25, “occupation du sol” pl.30,

  1.     PROJET

celieres_chantier-5

Partie Patrimoine, Ville de Nouméa Architecte Miguel Harbulot

TPFE-2_Page_06

TPFE-3_Page_1_2002

Palmiers royaux classés Monuments historiques

TPFE-3_Page_2 TPFE-3_Page_3 TPFE-3_Page_4

TPFE-3_Page_5 TPFE-3_Page_6

ASPECT BIOCLIMATIQUE T.P.F.E Enora Tortelier

ASPECT BIOCLIMATIQUE
T.P.F.E Enora Tortelier

Photographies, conception, esquisses, plans, croquis : Carnet de bord Enora TORTELIER. -tous droits réservés- reproduction interdite.



EXTRAIT DE LA BIOBLIOGRAPHIE, petit travail de référencement et d’actualisation 2016.

EXEMPLES :

  • Etude de sol, S.LC., Division géotechnique et environnement, Laboratoire d.’expertise du bâtiment et des travaux publics de N.C., 10 p. Texte et 14 annexes de une page.
  • Etude de sol, S.LC., Division géotechnique et environnement, Laboratoire d.’expertise du bâtiment et des travaux publics de N.C., 10 p. Texte et 14 annexes de une page.
  • FARGE M.27 septembre 2002., Programme Maison Célières, S.LC. Société Immobilière de la Construction Calédonienne.
  •  CAHIER DES CHARGES : Site squatté et site classé : Château Célières : Monument historique, Faubourg Blanchot de la Ville de nouméa ( Nouvelle-Calédonie à l’Est de l’Autralie, France.) : projet devenu maison de la culture et des livres de la ville.
  • RAPPORT  11  Nouméa,  Faubourg Blanchot, Maison  Célières  11
  • Autres Exemple de documents supports de l’étude : Direction de l’enseignement, de la culture, de la jeunesse et des sports, service de la culture, MAISON CELLIERES 1998-2002 dont :DOSSIER PROVINCE SUD – ARCHITECTURE DU PATRIMOINE-Prêt in situ d’études de l’ancien architecte de la ville Michel HARBULOT,  de Nouméa.

  • GEROSA D., entrepreneur
    DESCRIPTIF 5 novembre 1897, Devis descriptif et le C.C.C.G.P. Exé. Datant de l’époque de sa construction: Cahier des clauses et Conditions générales et  particulières d’exécution des travaux de construction d’une maison avec dépendances au Faubourg Blanchot,  pour  le compte  de  Monsieur Célières.
  • ARBULOT  Michel (Arcbitecte du patrimoine  et de l’esthétique urbaine), Rapport de stage : ” techniques de restauration et de conservation du patrimoine architectural en milieu tropical” Avril 1992.
  • Journal officiel de la N.C., 30 janvier 1990, ” Arrêté n°4391 de décembre 1989 relatif au classement ” Maison Célières ” dans la commune de Nouméa cocoteraie foncée
  • 24 octobre 1990, ” Des immeubles historiques “, in Classement ou inscription à l’inventaire, in Délibération n°14.90/A.P.S. relative à la protection et à la conservation du Patrimoine dans la  Province Sud, Chap. II, Section 1,   Art.14.4.
  • Topographie Echelle 1/2.ooème Extrait cadastral/CADASTRE et URBANISME, février 1998, ” Introduction P.U.D., Zone UB.
  • Cahier des prescriptions “,Journal officiel N.C.Extrait P.U.D., Zone UB PLAN URBAIN DE DÉVELOPPEMENT.
  • MEDIAS Et liens utiles :
  • F.S.H., Fond Social de l’Habitat, Etat des lieux 1965 à 2002, Fond Social de l’habitat + Cédérom. S.I.C., 2002

EXPOSITIONS

  • LES BATISSEURS, Musée de la Ville, Place des cocotiers, “Les bâtisseurs, Architecture à Nouméa 1853-1940”, Juin 1996 en juin 1997,
  • VILLE EN DESSEIN, Juin 1997 à avril 1998, “Plans, cartes et espaces à Nouméa”, Musée des Archives, Ville de Nouméa.
    De l’ancienne mairie au Musée de la ville, une mémoire nouméenne, http://www.noumea.nc/sites/default/files/web-de_lancienne_mairie_au_musee_de_la_ville.pdf
  • CENTRE D’ART, EXPOSITIONS : http://www.noumea.nc/centre-dart
  • ARTS Et CULTURE : Musée d’art océanien et Australien Tjibaou. (2016) http://www.adck.nc/expositions/departement
    14 février 2016
  • SPECTACLES
    (2016) http://www.adck.nc/spectacles/programmation/606-la-rencontre-des-mondes
    (2016) http://www.adck.nc/spectacles/programmation/601-festival-waan-danse-2015
  • MEDIATHEQUE du Centre TJIBAOU :
    (2016) http://mediatheque.adck.nc/mediath/
  • Musée de la Ville de Nouméa, Musée de la Seconde Guerre Mondiale, Publications en ligne de type : Nouméa, jardin tropical Jardins publics et espaces arborés / cliquez ici : http://www.noumea.nc/musees/kiosque


A propos de l’architecte : Énora Tortelier, diplômée de troisième cycle de l’École d’architecture de Toulouse, est architecte D.P.L.G., inscrite à l’ordre des architectes, habilitée bioclimatique. En équipe de maitrise d’œuvre conception,  elle a fait par exemple beaucoup de projets. Elle a suivi les 3 cycles d’études de l’’E.N.S.A. de TOULOUSE. Elle est native de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie où elle a de la famille. Son diplôme l’a conduite à ses racines,  à  17288 kilomètres entre Toulouse et Nouméa, deux villes qui sont La France. Son mémoire est illustré de ses dessins et photographies prises lors de ces nombreux voyages autour du monde,

pour une grande partie pour son travail de fin d’études qui fut une biennale.

TPFE-2_Page_05

Sablier – Temps – DurŽe

AUTRES : HABILITATION BIOCLIMATIQUE 2012 ( 810 heures de formation Haut-de-gamme, études bioclimatiques soit de 5 KW/h plus performantes que B.B.C.. Bioclimatique ne veux pas dire écologique mais adapté au site et bien orienté économies d’énergies.24 octobre 1990, ” Des immeubles historiques “, in Classement ou inscription à l’inventaire, in Délibération n°14.90/A.P.S. relative à la protection et à la conservation du Patrimoine dans la  Province Sud, Chap. II, Section 1,   Art.14.4.24 octobre 1990, ” Des immeubles historiques “, in Classement ou inscription à l’inventaire, in Délibération n°14.90/A.P.S. relative à la protection et à la conservation du Patrimoine dans la  Province Sud, Chap. II, Section 1,   Art.14.4.24 octobre 1990, ” Des immeubles historiques “,TPFE-2_Page_02 in Classement ou inscription à l’inventaire, in Délibération n°14.90/A.P.S. relative à la protection et à la conservation du Patrimoine dans la  Province Sud, Chap. II, Section 1,   Art.14.4.

copyright interdit propriété design-architecte

Tous mes remerciements à ma Marraine Marika, diplômée de Dupérré

cocoteraie foncée Photographies  Marie-Catherine TORTELIER, Nouvelle-Calédonie, ORSTOM-IRD.

Et encore tous mes remerciements à Mr Martin Daniel grâce à qui tout cela n’aurait pas été possible ;), je vous invite à vous rendre, pour une ballade dans la série ” Conception artistique pour un design responsable”, vers le Musée des Arts Premiers pour découvrir, l’Océanie.

 

Cadrer l’eau _ Reedition 5/5 Série durable

Cadrer l’eau _ Reedition 5/5 Série durable

Marchandisage Visuel

  • Parcourir du regard : L’essentiel d’une image, d’un signe, d’une communication…

  1. La planche Tendance

  2. La planche Ambiance

  3. La planche Univers

Au « fil de l’eau », nous parcourons du regard une des problématiques des arts appliqués dans les champs d’études avec finalités artisanales ou numérisées pour différentes diffusions.

Les outils d’un côté numériques et d’un autre côté, traditionnels,  brassent doucement l’utile et le beau.

« Dulce /utile ; Placere/docere » HORACE, 65-8 av J.C,  dans L’êpître aux Pisons

  • COMPRENDRE UN PROCESSUS ARTISTIQUE DE CRÉATION Artisanale ou industrielle de série

Comment la modification de l’environnement selon un art appliqué, change et oriente les outils employés et façonne des identités culturelles différenciées ?

1/CADRER L’EAU : Marchandisage VISUEL 

 

  • Parcourir du regard: L’essentiel d’une image, d’un signe, d’une communication…

Le marchandisage visuel contient l’optimisation de l’assortiment. Ce type de planche sert à créer un style, une tendance, un univers qui viendra nourrir les projets de marchandiseurs visuels. Il se situe à la fois dans le champ du design graphique et de l’identité visuelle mais il touche aussi à l’aménagement des espaces comme des stands de présentation d’une marque, de design produits.

Des planches  précèdent l’optimisation de l’allocation d’espaces par produits et marques. Ces planches, graphiques, reflètent l’image contemporaine de la marque, lui impulsent des tendances, des univers, des styles et des ambiances pour une mise en scène des espaces comme celui du stand d’exposition ou de la boutique avec sa vitrine marchande. Elles précèdent ainsi l’aménagement du point de vente et la communication sur le lieu de vente. Cette communication comprend le LOGOTYPE qui est un signe de l’identité visuelle du client existante ou à créer. Ces planches que l’on fera parcourir du regard servent soit en design graphique, communication, multimédias ou soit pour des design produits.

TENDANCE : Orientation, direction de l’évolution de quelque procédé : Démarche de composition créative et associative d’idées depuis le texte à l’image. La tendance peut être reliée aussi aux modes telles les tendances de la création contemporaine, les tendances de la musique contemporaine et des arts contemporains…

Pour des campagnes de communication publicitaire ou d’informations qui peuvent être dans l’espace urbain ou dans l’espace de presse en édition, les planches tendances, ambiances et univers font partie de créations artistiques avec un marchandisage visuel efficace pour transmettre un message. Ces planches en métal ou en bois ont une histoire en arts dès le 17ème siècle ; elles évoluent avec l’art. Ce sont des aplats, documents en 2D, 2 dimensions dans lesquels les gravures seront remplies d’encre. La gravure fait naitre l’image, reproduit et diffuse l’art, en fait la communication…

Planche : Document visuel, dès le début du 16ème siècle, le terme de planche se greffe au vocabulaire des arts par le biais de l’estampe. Une estampe est tirée sur une « planche gravée », une « plaque de métal gravé » servant à  faciliter la compréhension, à servir d’exemple.  L’estampe est très présente dans l’histoire des arts, elle précède la peinture ou alors lui succède pour la diffusion d’œuvres d’arts. La planche fait référence à la GRAVURE, elle est unique.

Graveurs en taille-douce au burin et à l’eau-forte par Abraham BOSSE, 1643. On remarquera dans cette gravure la symétrie au mur entre la gravure de la planche vers l’estampe.

Estampe : Image multipliable à l’identique à partir d’un élément d’impression, telles qu’une planche de bois ou une plaque de métal gravée qui, encrée et passée sous une presse, s’imprime sur une feuille de papier ou sur un autre support, vélin, parchemin, étoffe. L’estampe peut être une série, elle donne lieu à des tirages. Ainsi est illustré un essai de 1935, considéré comme le fondement de la pensée de l’art au 19ème siècle dans sa puissance industrielle, celui de Walter BENJAMIN pour lequel à partir du moment où une œuvre est reproduite, elle perd de son aura.

En effet, des estampes peuvent être soit des peintures reproduites, soit les phases d’esquisse de ces peintures qui préparent à l’oeuvre. L’estampe est aussi un art à part entière avec des états évolutifs. Et en ce sens, Martin HEIDEGGER, en 1958, parle de prouesse technique du graveur : « Le graveur qui créé un multiple en reproduisant une œuvre existante, là où elle n’est pas présente, que par là où elle n’est, n’est pas un phénomène de TRANSFERT. L’estampe comme œuvre d’art […] mise-en-place-d’un-monde est un tour de force […] et fait […] quelque « IMPRESSION ». Le terme de planche est ici en amont d’un transfert de technologies.

Rembrandt van Rijn,  autoportaits, estampes 17ème siècle.  A chaque estampe, une planche. Cette gravure représente une personne en train de figer, par une photographie, le temps avec sa chambre argentique. La photographie a supplanté l’estampe au 19ème  siècle. Gravure en taille douce avec images ou textes,  planche d’encyclopédie, dirigée initialement par Diderot et D’Alembert. L’Encyclopédie est un ouvrage du 18ème  siècle avec  plus de 120 planches illustrées par gravures vers des estampes en illustration des arts et métiers…

 

 

Estampe de la ville de TOULOUSE, photographie d’exposition, 1515.

 

 Les faits divers illustrés, numéro 10, 10/01/1908.
  1. La Planche Tendance

Ces planches sont dites tendances car elles communiquent les tendances, des arts appliqués en phase d’expérimentation et de définition des concepts.

Il s’agit de communiquer des tendances, un style comme en amont d’une collection de mode en stylisme. Pour cela, expérimenter signifie être en phase d’investigation et de pratique, explorer, produire des idées par des moyens qui peuvent être traditionnels. Il s’agit d’une rigueur de sélection dans l’iconographie significative de références qui donnera des tendances globales, des « trends »

2.La planche Ambiance

Ces  planches dites ambiance car elles communiquent les ambiances pour des espaces et environnements.

En design d’espace comme l’aménagement d’habitats,  les ambiances d’aménagements sont illustrées par des planches comme ci-haut « Paris poste ». Il s’agit d’imaginer une ambiance pour un lieu, un contexte selon un cahier des charges pour optimiser les choix d’aménagements et d’équipements tel que des designs d’espace et de produit, du stylisme lié à la décoration d’intérieurs.

   3.La planche Univers

Ces  planches dites univers car elles communiquent les procédés techniques stylisés avec des matériaux.

Ces 2 autres planches organisent et proposent des variantes entre des couleurs froides ou chaudes pour une gamme produit en design. Il y a donc un message lié au contexte du design visé qui s’harmonise en couleur. C’est pour cela que ces planches participent à l’étude des théories de la couleur. Elles introduisent de l’art des productions à portée industrielles pour la grande distribution ou artisanales pour les petits séries.

La planche univers devient Planche MATIERES ou PLANCHE INSPIRATIONS, DESIGN SOUS INFLUENCE.

Il s’agit d’insérer de la matière dans l’art, en plus du visuel d’images plates, des textures et des procédés matériels de style.

Afin de favoriser la poursuite d’études, du lycée à l’enseignement supérieur, des planches UNIVERS comme celles produites en école supérieure arts appliqués telles celles de l’ E.N.S.A.A., peuvent servir de fil conducteur. Elles résultent de travaux d’étudiants.

Regarder des projets aboutis et innovants en matière d’arts appliqués : POUR ALLER PLUS LOIN.

Actuellement, on peut créer sa planche tendance gratuitement sur Internet sans utiliser des outils traditionnels de fabrication à la main, avec un aspect ludique, comme le montre les exemples ci-dessous.

  • Outils traditionnels: le matériel scolaire de l’élève, ciseau, colle, planches ressources

La communication graphique, éditoriale, publicitaire et multimédia

MUTUALISER DES SAVOIR-FAIRE

Les  Processus inversés, du produit au processus, de l’espace à l’esquisse, de l’objet au message  sont autant de signes et de significations à découvrir pour une  séquence déductive en design graphique.

Faire des planches Tendances implique de s’appuyer sur des procédés interdisciplinaires car on utilise à la fois le message écrit, l’ambiance ou la tendance recherchée et les procédés qu’il faudra utiliser.

Il est donc essentiel de chercher à développer des enseignements qui débouchent vers plusieurs voies d’études en arts appliqués : stylisme, graphisme, espace, scénographie, étalages et vitrines à la croisée des regards disciplinaires en métiers d’art et artisanat d’art…en fonction de la relation au destinataire, du public et de l’art appliqué visé par la planche.

C’est par une tentative d’hyper normalisation et de simplification que ces designers créent : « en réaction à cette révolution majeure des technologies et de modes de communications qui suivent un rythme de toujours plus » selon CHRISTINE MARCEL en 2014.

Cadrer l’eau, Séquence 1 « PROCESSUS inversés »  1ères de Baccalauréat MA.VI. La séquence porte sur l’expérimentation et la réalisation d’une image finale en marchandisage visuel

A partir de l’observation d’un  résultat de l’analyse de documents images, des arts appliqués dans la branche du design graphique :

Objectif : D’ORGANISER ET DE COMPOSER UNE IMAGE en se servant des « charmes » des Arts Appliqués : séduire, convaincre, susciter le désir de comprendre et plaire à un public visé

Méthodes et outils :

  1. Repérer les dispositifs existants dans une démarche de marchandisage visuel
  2. Classer, organiser et trier des informations afin de suggérer un message
  3. Utiliser des arguments visuels pour convaincre EFFICACEMENT.
  4. Transposer, Coller, Comparer, Découper, SELECTIONNER ; opérer des choix
  5. argumenter en utilisant un vocabulaire spécifique

 Résultats attendus

  • D’acquérir un regard critique sur l’impact visuel et faire des choix à bon escient
  • D’exploiter des ressources artistiques par des documents, en respectant les contraintes
  • De tendre à la maîtrise de la manipulation d’outils traditionnels
  • De permettre de réaliser individuellement une planche tendance
CAPACITES
CONNAISSANCES
ATTITUDES
Produire des propositions graphiques
Design graphique :

– images, signes, communication

-composition, mise en page, relation texte-image-typographie, charte graphique

-Relation plastiques : plein/vide, cadre/hors cadre, transition/rupture

-Composants plastiques et esthétiques de l’image fixe ou animée (Vidéo 3D)

-Relations au destinataire

Vocabulaire spécifique :

-au paysage, à l’architecture, à l’urbanisme, aux designs

– aux produits

– à la communication graphique, éditoriale, marchandisage visuel.

Développer l’esprit citoyen : prendre conscience des besoins d’autrui et s’intégrer à la vie collective.

Avoir conscience des incidences de l’espace, du produit et de la communication sur le comportement des usagers.

Se positionner en tant que consommateur averti, acteur impliqué dans l’évolution de la cité et force de proposition

Communiquer visuellement

Séquence 1 CADRER L’EAU, «  Processus inversés » PILIERS DU REFERENTIEL : « APPREHENDER SON ESPACE DE VIE »  séance 1 à 4 et 3 et « ELARGIR SA CULTURE ARTISTIQUE » séance 5, DU B.O. n°2 19/02/2009.

FILIERE MARCHANDISAGE VISUEL, Lycée professionnel. Classe de Première ; effectif 24 élèves. Assistance Enseignement

 

SEANCE 1-2 DECOUVRIR et ETUDIER : Ambiances, campagne de communication, l’abribus

Durée : 4  heures 2 heures + 2 heures avec une récréation entre les 2 séances d’affilée.

Effectifs : Demi-groupe de 15 élèves en alternance avec l’atelier qui a 1 demi-groupe.

DECOUVRIR Séance 1 : 2 heures

Les élèves analysent et expriment oralement  leurs découvertes à partir de la projection d’un diaporama sur la  thématique au travers de mots-clés pour discerner 4 sous-thèmes  qui sont

2 heures > Méthode interrogative : échange entre l’auditoire et l’enseignant

> Démarche déductive : étudier des cas particuliers pour en construire les concepts

  • L’aménagement de l’espace publicitaire
  • L’impact sur l’usager
  • Les messages publicitaires directs
  • Les messages publicitaires indirects

ETUDIER Séance 2 : 2 heures

2 heures > Démarche inductive : les élèves écoutent et prennent des notes selon un plan donné par l’enseignant, écrit au tableau

Au travers d’un autre diaporama, l’enseignant délivre un cours théorique  sur l’histoire de la planche. Il aborde 3 sous-thèmes au travers d’exemples qui sont

  1. Tendances

  2. Ambiances

  3. Univers

Il aborde aussi la notion de la reproductibilité de l’œuvre, c’est-à-dire de l’unique et de la série.

  • En deuxième heure, la compréhension de chaque élève est vérifiée par un exercice formatif de comparaison d’un exemple de planche tendance composée dans les règles de l’art et d ‘un contre- exemple de planche tendance mal construite
  • L’élève utilise les mots-clés grâce à une fiche fournie par l’enseignant.
  • Correction en ½ groupe
  • Travail à effectuer chez soi pour chaque élève afin de préparer la séance 3

Préparation d’une FICHE CLIENT : 1 ou 2 images commentées du « public » visé, des styles de clients

  • Echantillonnage COULEURS MATIERES ET TEXTURES.

RECHERCHER Chez soi  permet d’acquérir des concepts pour en renforcer la maitrise.

Cela permet de de donner du sens aux planches qui seront construites par les élèves dans les séances suivantes.

Cette acquisition individualisée de ressources traditionnelles dégagera des gains en amont de la composition.

Les élèves peuvent remarquer les contraintes soit d’ordre artistique soit d’ordre économique, technique et sociologique synthétisées dans la fiche client – entre les séances 2 et 3 –

 

 

SEANCES 3-4 ANALYSER et FAIRE une IMAGE : Tendances, design graphique, la bouteille d’eau, travaux

Durée : 4  heures

Effectifs : demi-groupes de 15 élèves

ANALYSER séance 3 : 1 heure

1 heures > Méthode interrogative : échange entre l’auditoire et l’enseignant

> Démarche déductive : étudier des cas particuliers pour en construire les concepts

Les élèves effectuent l’analyse d’un processus inversé : découverte D’UN DESIGN GRAPHIQUE au service d’un objet.

En partant de l’objet fini, ils déduisent les concepts de sa création et l’expriment oralement.

 FAIRE séance 4 : 3 heures

  1. Préalable refaire Compléter une planche tendance avec des éléments cachés
  2. Créer une planche Tendance.

Supports fournis : 3 planches ressources,  et exercices

Ainsi depuis ce produit, peuvent également naitre des idées pour exprimer par d’autres moyens et dans d’autres champs du design (stand publicitaires, expositions, ambiance d’espace, identités culturelles). Ces moyens d’expression sont le fruit de l’histoire d’un passage technologique qui transfère des outils traditionnels vers les outils  numériques. Ensuite les séances infographie s’en suivront.

UN DESIGN GRAPHIQUE, DES ÉLÉMENTS FOURNIS grâce aux moyens pratiques du lycée professionnel. L’apprenant utilise son matériel scolaire, en classe et remet ses travaux qui lui seront restitués, évalués .L’enseignant fait participer, transmet les fiches cours, projette un diaporama puis passe voir les travaux réalisés pour faire une image en séance 3-4.

Le jour de la sortie scolaire, il sera rendu les travaux aux élèves pour  améliorer leurs dossiers de travaux.

L’enseignant fourni un jeu de pistes à compléter dans le musée sur le thème de la composition graphique.

La séquence dure 12 heures avec une visite scolaire qui peut s’organiser sur 4 heures avec un autre professeur, en parcours artistique. Il s’agira d’explorer les processus de préparation, cette fois ci, dans les arts contemporains, qui se déploient dans le temps et dans l’espace en scénographie. Cette visite sur 4 heures permet de finir la séquence sur l’élaboration d’un processus ayant trait au design graphique.

Il s’agit de porter la construction de la séquence Cadrer l’eau vers  « Elargir sa culture artistique».

COMPOSER : DECOUVRIR et ETUDIER > ANALYSER et FAIRE une IMAGE à partir d’OEUVRES d’art

Analyse de sources : travail sur les oppositions

A) ABSTRACTION : Piet MONDRIAN (1912-1944), Artiste, disait au sujet de la composition d’une œuvre en 2 dimensions: «  L’architecture malgré sa tridimensionnalité doit être comprise comme une composition plate ». cliquez ici MONDRIAN

B) TEMPS ET MOUVEMENTS DANS l’ESPACE :  Nicky de Saint Phalle et Jean Tinguely, La fontaine Stravinsky // Christo Emballage du pont Neuf, PARIS, La Danse  Ect…

Les esquisses de planche à réaliser à la main inspirent des  séances d’INFOGRAPHIE pour un stand situé dans une foire d’exposition de PARIS. Les stands seront réalisés sous le logiciel ScketchUp® que ces premières manipulent. Le marchandisage visuel intègre l’enseignement de la perspective et de la 3D.

Extensions possibles

Par extension, cette séquence 1 est utile à l’infographie  où il est envisagé de créer une identité visuelle avec des outils numériques  (SketchUp, imprimante 3D en atelier). Ces outils traditionnels préparent les applications en infographie où les élèves font un stand de 2 dimensions à 3 dimensions, de la 2D vers la 3D.  Les planches tendances inspirent des maquettes matérielles ou bien virtuelles.

CHRISTO–Le-pont-Neuf–Empaquete–projet-pour-Paris–1985-

SEANCES 1-2 DECOUVRIR et ETUDIER

Ambiances, campagne de communication, l’abribus Ces séances 1-2 Permettent  de découvrir des stratégies de marchandisage visuel et de

DECOUVRIR Séance 1 : 2 heures

DISCERNER : Les éléments fédérateurs d’une composition SUR la référence L’AGENCE de communication « VUELING » pour les abribus® le mode de composition et les outils de communication d’une campagne dans un lieu public urbain.

____

  • ETUDIER Séance 2 / 2 heures

Le regard parcours des images, des signes, des communications artistiques projetées sous la forme d’un diaporama fourni en synthèse. Les élèves prennent des notes et écoutent.

Grâce à l’étude de l’existant, les élèves comprennent les fonctions des suggestions illustrées dans cette investigation vers le design graphique.

En complément, ils abordent  des notions à la fois plastiques et sémantiques comme  composer efficacement une planche tendance afin d’organiser les pleins et les vides/ Construction et déconstruction   d’une image.

Démonstration au tableau. Méthode affirmative – Démarche déductive et exercice formatif, EXERCICE 1. Analyser une image

1) Comparez l’exemple et le contre-exemple.

Qu’est-ce qui fonctionne, qu’est ce qui ne va pas ?

ELEVE X , MODELE DE COPIE RENDUE-Corrigé en classe.

COMPOSER LE DESIGN GRAPHIQUE

SEANCES 3-4 ANALYSER et FAIRE une IMAGE 

Tendances, design graphique, la bouteille d’eau, travaux

ANALYSER séance 3 : 1 heure

GAMME Et IDENTITE VISUELLE

Selon Phillipe STARCK :  « Une borne si simple pour imprimer nos rêves » 2014

Fiches cours remises en classe, théorie et exercices afférents.

UN PRODUIT DECOULE D’UN PROCESSUS DE CONCEPTION ET DE COMMUNICATION.

FORME Et CONCEPT DESIGN (graphique et produit)

UN DESIGN GRAPHIQUE au service d’un objet

EXPERIMENTER et DEDUIRE  : Découverte de techniques et d’outils.

Phase exploratoire et déductives, l’élève effectue des choix préalables et des liens logiques de stratégie.

RECHERCHES A FAIRE : à la maison

De l’investigation vers la prospection, ces découvertes amorcent les outils qui seront réinvestis en séance 3, à la manière des designers graphistes pour trouver des idées par des combinaisons d’éléments fédérateurs

FAIRE séance 4 : 3 heures

  1. Préalable REFAIRE

Compléter une planche Ambiance avec des éléments cachés

EXERCICE 1. Préalable PUZZLE

Refaire une IMAGE et trouver les morceaux manquants

RÉPONSES : Les élèves ont pu trouver du TEXTE, des IMAGES, une GAMME CHROMATIQUE…

  1. Créer une planche Tendance. CREER

EXERCICE 2  La bouteille d’eau

cadrerleau_sequence1-82

 

Composition Formats A3 fourni par l’établissement scolaire avec planches ressources.

Effectuer les manipulations suivantes : discerner, cerner-découper, placer-coller, dessiner et légender.

Découpe, collages d’images, dessins et écriture de textes  avec le matériel scolaire.

Par moments l’élève peut se servir de l’ordinateur pour des recherches, pour des points précis, comme pour les recherches à la maison par étapes ou pour composer une planche tendance à partir des éléments demandé dans cette séquence 1 « Processus inversés » avant la séance « Tendances » sur la bouteille d’eau. En effet, la salle est équipée d’ordinateurs par poste d’élève pour un travail individuel.

3 Planches ressources

Ces PLANCHE RESSOURCES, comprennent des photographies personnelle d’une visite au Musée des AUTOMATES  de LIMOUX , dans l’Aude àPOUR L’EXERCICE 3. L’autre demi-groupe des premières MA.VI font avec le professeur d’atelier des maquettes de vitrines urbaines avec des automates fabriqués en classe.

Travaux d’élèves X :  PLANCHE  RENDUE avant la sortie scolaire sur 4 h.

Cadrer l’eau : Les travaux rendus de la séance 4 ont porté sur la création d’une animation de surface plane, la composition et l’organisation d’une planche. Ils ont eu pour but :

  • de connaitre des typologies de marchandisage et communication visuels.
  • de comparer des effets, d’en comprendre les incidences sur les attitudes
  • d’en tirer parti pour la composition d’une surface dans le processus de création d’un design graphique comme exemple d’un art appliqué

 

EXTENSIONS POSSIBLES : VISITE D’UN MUSEE QUI CONSISTERAIT UNE SEANCE 5 NON DETAILLEE DANS LA SEQUENCE

Pour développer cette séquence et l’élargir dans le champ connexe des arts contemporains, à travers une observation guidée d’œuvres dans un parcours scénographique, les élèves verront que ces arts se développent parfois dans le temps (performances d’artistes, « happenings»)  et parfois dans les espaces (scénographie d’une œuvre en muséographie contemporaine).

Après les séances 3-4, des fiches de visites à compléter en s’inspirant des artistes pourront être proposées. Cela permet de  donner du sens à ces œuvres exposés en musée à travers une lecture ciblée sur la composition graphique.

En effet, cette retranscription formative est aussi aidée de croquis.

Piet MONDRIAN, Composition avec rouge, jaune, bleu et noir, 1921, c’est une peinture  de l’abstractionnisme, où le peintre fut précurseur car il structure mais ne figure pas. La composition plate organise des traits pour animer cette toile par ces aplats colorés comme pour une planche.

 

Piet MONDRIAN, Broadway Boogie Woogie, 1942, c’est le dernier tableau achevé du peintre néerlandais, sa composition tend vers l’abstraction. Mondrian applique à la toile de la géométrie et de la physique : lumière, couleurs, espace et abstraction.

 

Dans ce cadre, cette conditionnelle visite scolaire peut-être aussi organisée avec une rencontre avec un artiste performeur sur  4 heures en musée. Le professeur d’arts appliqués part avec un autre professeur pour encadrer l’effectif de 30 élèves en classe complète, le départ du lycée se faisant après la remise des travaux d’élèves en classe avec des fiches individuelles à rendre après ce jeu de piste au musée, avec une association culturelle, de quartier Ect…

PISTES D’ÉVOLUTION  PROPOSÉES

(suite…)

design-archi : une optimisation des coûts et des choix, des cibles atteintes.

design-archi : une optimisation des coûts et des choix, des cibles atteintes.

  • design-architecte.fr, une expérience engagée et des compétences de spécialisation en vigueur. Des cibles environnementales à atteindre, des règlements en vigueur, du bon sens architectural existant :

LES NOUVEAUX PERMIS DE CONSTRUIRE déposés cette année en 2013 comportent l’étude thermique simplifiée obligatoire : PCMI 14-1 (Permis de Construire Maison Individuelle ) montrant que les cibles maximums de consommation énergétiques seront respectées au niveau de la construction.

 

Cette optimisation architecturale des choix constructifs et la validation de ces 5 cibles par les bureaux d’études tel que le notre, études, techniques, conseils bioclimatiques, et dessins et seront atteintes si nous réfléchissons ensemble à ces bons choix pour vos maisons individuelles qui sont :

*De vos choix, de vos besoins et de vos modes de vie et modes d’habiter :

Bâtir : implanter.

Bâtir : implanter.

*Du choix de l’implantation :

de l’étude de la meilleure orientation et du plan de masse ou d’aménagement pour privilégier les économies d’énergie et harmoniser la construction au sol dont elle va surgir, qui présente une nature et un relief, une végétation ….

Insérer : respecter.

Insérer : respecter.

  • Du choix de l’insertion cohérente dans le patrimoine bâti et paysagé de l’environnement :

Insérer un bâtiment face au vent, sans planter des haies végétales et bocagères, drainer le sol pour l’écoulement naturel des eaux pluviales et dans le contraire des lignes de crêtes ou de niveau peut non seulement défigurer le paysage et créer des ensembles urbaines hétéroclites avec n’importe quel sens de faîtages pour les toitures, par exemple…

Mais aussi priver la maison d’une sécurité pour ses fondations, son usage, sa protection aux risques naturels et le confort de l’habitat en terme de lumière et de chaleur naturelle qui doit être modérée.

Le soleil, générateur gratuit et universel, peut-être l’allié d’une maison selon son climat et les arbres de hautes tiges seront quand même de bons protecteurs et masques solaires d’ombrage pour le confort d’été.

  • Aménager : Paysager.

    Aménager : Paysager. ARCHIWIZZARD_Simulation.Thermo.Dynamique. Confort & Masques d’ombrages

    Du choix de l’aménagement du site et sa végétalisation :

Une maison bien orientée dans et sur le paysage présente une belle vue et un jardin d’agrément ensoleillé : l’orientation Sud-Est est agréable pour le soleil levant qui est plus bas sur l’horizon.

Cette utilisation des végétaux peut se décliner sous de multiples formes : serres solaires bioclimatiques prolongées en treilles végétalisées d’autrefois (pergolas, marquises et bolets selon les régions) …

Des préconisations encore comme la réalisation de sols perméables et parkings enherbés, d’accès gravillonnés et sols biens compactés de graves de granulométrie variées en crescendo au lieu de la bitumisation et bétonisation à tout crin…

Aménager : Paysager. De ce type.

Aménager : Paysager. De ce type.

Des détails et de la pensée du Paysage : massifs fleuris en pieds de façades et en limites : haies d’essence locales non mono spécifiques pour favoriser une des nouvelles cibles qui va s’affirmer pour la Haute Qualité environnementale : le H.Q.E. labellisé. C’est tendre vers la cible de la Biodiversité : Cliquez ici les ENR et les 14 cibles HQE + 1… Les cibles d’Eco-construction et là : pour connaitre les objectifs des Grenelles 1 et 2 de l’environnement dans l’aménagement du territoire, pour pousser vers l’urbanisme : exemple de la trame bleue et verte et S.C.O.T. ( Schémas de Cohérence Territoriale) qui cible la biodiversité également à une autre échelle, plus grande : du permis de construire de la maison individuelle, vers le permis d’aménager pour plusieurs vers la création de la ville pour les space-planners que nous sommes.

Recycler. Recréation.

 

 *Du choix culturel et des matériaux : 

de la compacité des volumes, de la bonne isolation bien pensée et régulière, des détails d’articulations entre le mur et le sol, le mur et la toiture et les planchers intermédiaires pour limiter les déperditions thermiques et favoriser :

– de faibles bilans carbones (réduction des émissions de gaz à effet de serre GES)

-de faibles énergies grises (quantité d’énergie nécessaire au cycle de vie d’un matériau ou d’un produit),

A un impact local, ces mesures permettrons de vous assurer un habitat sain avec une qualité de l’air intérieur, une faible émission de composés organiques volatiles type formaldéhydes qui constituent dans vos choix constructifs : votre environnement. Aussi bien que vous vous rendez compte que ce que vous mangez et buvez impacte sur votre santé globale, aussi bien ce que vous respirez passe dans vos poumons et peut se déposer dans vos alvéoles pulmonaires et votre organisme et ce que vous touchez au quotidien, tous les jours lorsque vous êtes chez vous avec votre famille, passe à travers les pores de votre peau dans votre corps.

 essai12

Construire pour nous , c’est construire pour vous un univers de confort et de bien-être.

 Pour que vous vous sentiez bien chez vous, c’est pour cela que nous pouvons vous conseiller et étudier votre cas et vos projets.

Éclairer : réguler.

*Du choix des ouvertures, de la lumière et de la ventilation naturelle  :

du choix des baies vitrées, des fenêtres, de leur occultation et de leur projection dans l’espace pour éviter les déséquilibres entre apports  et pertes thermiques et avoir des apports lumineux naturels et des consommations d’énergies pour l’éclairage cohérentes. La lumière de votre logement, peut d’une part vous apporter des économies d’énergies car le soleil peut chauffer votre maison mais aussi un confort visuel pour votre confort de vie quotidienne.

Etude_ouvertures. Optimiser : respirer .*Du choix des systèmes énergétiques et des économies d’énergies :

Parce que l’investissement que représente une maison est à la fois le coût global de la construction et de l’aménagement du site mais aussi le coût à long terme, coût de maintenance et d’exploitation, coût du chauffage, de la ventilation, de l’électricité, de l’eau qui seront amortis par un raisonnement sur du long terme pour optimiser vos équipements et leur rendement par une très bonne insertion architecturale et de très bons choix techniques :

*du choix des modes d’énergies orientées renouvelables type photovoltaïque.

Renouveler : anticiper. Simulation Thermodynamique.

* du choix des modes de chauffage : sources d’énergies biomasse comme chauffage chaleur bois ou source échanges calorifiques avec la terre et le sol comme le puit de type canadien couplé avec un plancher chauffant refroidissant, une ventilation des combles et de multiples combinaisons adaptées à un site et des ressources.

 *du choix du mode de production de l’eau chaude sanitaire orientée solaire,

 * de la qualité de l’air renouvelé par la ventilation naturelle ou mécanique), selon vos usages

 * De la qualité des sols et de votre sol, de l’albédo du soleil sur votre parcelle, de la qualité de la terre où s’implante et se fonde votre bâtiment sur notre terre et de ses interactions avec l’atmosphère aérienne de l’extérieur vers l’intérieur de votre maison.

* De la qualité de l’organisation et de la distribution de ces réseaux d’énergies.

Enfin toutes ses questions de bon sens que les architectes tel que moi, ingénieurs et bureaux d’études qui travaillent et ont travaillé avec brio avec nous en équipe de conception se posent au fur et à mesure des réformes sont d’intérêt public comme l’architecture pour la santé des habitants et de leurs lieux de vie dans un ensemble construits consommant une énergie régulée par des objectifs posés dés les études et atteints avec les constructeurs et les artisans.

réno_est2_dépose_toitvue_chevalet

 

 “L’architecture est une expression de la culture” :

Un des 1er article de loi sur l’architecture de janvier 1977.

Elle est aussi pour nous le fondement d’un monde bâti que nous vivons au quotidien, posant les impacts pour les générations futures d’un patrimoine à leur transmettre qui soit pérenne et privilégie à la fois l’esthétique, le confort et le bien-être.

Un spécialiste de la construction ? Des résolutions réglementaires.

Un spécialiste de la construction ? Des résolutions réglementaires.

 

Evolution de la réglementation thermique 2000,2005,2012,2020 :

Voulez vous savoir si vos projets y sont soumis dés 2013 ?

Un spécialiste de la construction et certifié Études et constructions bioclimatiques vous oriente.

Enora Tortelier ARCHITECTE inscrite à l’ordre des ARCHITECTES

directrice DESIGN ARCHITECTE.FR

Etudes bioclimatiques , conseils, technique / dessins possède l’habilitation bioclimatique de  validité optimisant vos projets de bâtiments pour relever le défi de la nouvelle réglementation thermique 2012.

Selon la date de construction du bâtiment et le projet, différentes réglementations s’appliquent.

design-archi-logo-mini-site_fond_orange

C’est le cas de beaucoup d’appartements anciens en immeubles classés dans un secteur sauvegardé ou une ZPPAUP-AVAP (zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager – aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine).

La loi LCAP du 7/07/2016 a modifié ces périmètres de protection alliant patrimoine et Paysage, par exemple pour les abords des monuments historiques.  Cliquez-ici pour plus d’information vers les sites protégés remarquables et la protection pérenne des abords des M.H.

La RT 2020

cliquez-ici vers le site RT2020

Irons-nous vers la norme “PASSIVHAUS” ?

Comment et quand appliquerons-nous la Reglementation environnementale RE2020 expérimentée e + C, des prospectives  ?

Penserons-nous énergie grise et bilan carbone en sus des économies d’énergie consommées par nos bâtiments ?

La RT RENOVATION

 → La réglementation thermique des bâtiments existants s’applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l’occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d’ouvrage.

 Soit pour les rénovations très lourdes de bâtiments de plus de 1000 m², achevés après 1948, la réglementation définit un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové.

Ces bâtiments doivent aussi faire l’objet d’une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie préalablement au dépôt de la demande de permis de construire.Ce premier volet de la RT est applicable pour les permis de construire déposés après le 31 mars 2008.

 Soit pour  tous les autres cas de rénovation, la réglementation définit une performance minimale pour l’élément remplacé ou installé. Ce second volet de la Règlementation Thermique est applicable pour les marchés ou les devis acceptés à partir du 1er novembre 2007.

Lien vers le Site officiel de la réglementation thermique française:  

R.T. Rénovation, R.T. globales et éléments par éléments….

LA RT 2005  

Pour situer vos projets dans la RT 2005 : 

  • Pour les permis de construire déposés après le 31 août 2006

Concerne les bâtiments neufs résidentiels et non résidentiels ainsi que les additions ou surélévations de bâtiments existants dès lors que leur température normale d’utilisation est supérieure à 12°C.

  • Volet 1 Pour les permis de construire déposés après le 31 mars 2008. 

Pour les rénovations très lourdes de bâtiments de plus de 1000 m², achevés après 1948, la réglementation définit un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové. Ces bâtiments doivent aussi faire l’objet d’une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie préalablement au dépôt de la demande de permis de construire.

  • Volet 2 Pour les marchés ou les devis acceptés à partir du 1er novembre 2007. 

Pour tous les autres cas de rénovation, la réglementation définit une performance minimale pour l’élément remplacé ou installé.

Labels associés :

 – H.P.E. = Cep -10 % par rapport à Cref

 – THPE = Cep -20% par rapport à Cref

 – BBC = Cep = max 50 kWhep /(m².an) à moduler selon les zones climatiques ( = 45 max à Toulouse)

LE NEUF LA R.T. 2012, objectifs et application 2013

Pour vous orienter dans vos projets soumis à la R.T. 2012→

La RT2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWh Énergie Primaire /en m² de surface réglementée par an (avant transformation et transport) en moyenne.

Ce qui représente une évolution de réduction à un tiers contre 150 kWh/m²/an environ avec la R.T. 2005.

 Plaquette à télécharger ici : Avril 2011 :  Grenelle de l’environnement, 2011-12 RT 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neuf : 

Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie. 

La RT 2012 est applicable à tous les permis de construire :

– déposés à compter du 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, établissements d’accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d’habitation  (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires)construits en zone ANRU ;

→ Pour les autres bâtiments d’habitation situés dans un périmètre de 500 m d’une zone ANRU : 1er mars 2012.

– déposés à partir du 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs à usage d’habitation (maisons individuelles ou accolées, logements collectifs, cités universitaires, foyers de jeunes travailleurs) situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine .

– Pour les autres types de bâtiments du secteur tertiaire, la RT 2012 sera complétée pour une application prévue au 1er janvier 2013.

Vos permis de construire et d’aménager, vos autorisations d’urbanisme : Le dossier de permis de construire contient ces éléments indispensable au dossier et si le bâtiment est soumis à la RT2012, il faut maintenant effectuer cette réflexion et ces calculs en amont actés sur

Illustration of an idea and implementation of house

De ce type

LA RT 2000

Lien vers le site officiel de la R.T.2000

Pistes descriptives de l’évolution de la R.T. 2005 :

→ La réglementation thermique des bâtiments existants 2005 s’applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l’occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d’ouvrage.

Réglementairement thermique or not Réglementairement thermique ?”

En 2012, le B.B.C. : Bâtiment Basse Consommation est devenu la norme, en 2013, elle s’applique à vos projets de construction de maisons individuelles à partir du premier de l’an pour tout permis déposé en conformité avec les exigences de la R.T. 2012 s’ils y sont soumis selon la loi française de la construction et de l’habitation et de l’urbanisme.

Design-architecte.fr

Enora Tortelier, architecte D.P.L.G. inscrite à l’ordre des architectes

conseil bioclimatique

 

SERIE : CONCEPTION ARTISTIQUE  VERS UN DESIGN RESPONSABLE TERMINOLOGIE

SERIE : CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE TERMINOLOGIE

Une série de 4 articles à paraître prochainement sur le design contemporain by Enora Tortelier design-architecte.fr

THÈME : ENSEIGNEMENT DU DESIGN – ECODESIGN – TRI & RECYCLAGE – ” CRADDLE TO CRADDLE”

Economie Circulaire & Economie Verte En terme éducatif : Education Développement durable E.D.D

Démarche globale de développement durable dans les écoles et les établissements scolaires (E3D) : référence circulaire du 24/07/2013 depuis la généralisation de l’E.D.D.: circulaires de 2004, 2007 et 2011 

Exemple d’application en collège : les eco-délégués : ambassadeurs#biodiversité#refroidissementclimatique

Telechargez-le Guide_Ecodelegues_college pour un travail préparatif interdisciplinaire entre les niveaux,

des arts plastiques aux arts appliqués.

diapositive2

MOTS-CLEFS :

image

MOTS TECHNIQUES, UN PEU DE VOCABULAIRE ENSEMBLE POUR LES 5 ARTICLES PARUS :

Rought : Premières ébauches, esquisses d’un design avant le layout. Sorte de L’arrêté du 24 janvier 1983, relatif à l’enrichissement du vocabulaire du design graphique, de la communication et des multimédias, recommande le terme « crayonné ». En arts appliqués et notamment en design graphique,  un rough est une illustration rapide destinée à donner au client ou au concepteur un aperçu visuel d’une illustration ou d’une mise en page.

  • C’est l’abréviation de l’anglais rough draft (« brouillon »).
  • Rough signifie aussi rugueux, sommaire, bruissement en anglais.
  • En communication visuelle, c’est le roughman qui fait les pré-maquettes soit les rought.

Layout : papiers dits lay-out, fins, lisses, relativement transparents qui sont destinés à être crayonnés en rough grâce à des gammes de feutres spécifiques de type PANTONE sur ces supports papier destinés à cet usage ainsi que d’autres médiums : crayons, craies, pastels

Abréviations :

C2C :  Abrégé de Craddle to Craddle   Concept issu du titre des travaux du chimiste BRAUNGART M. et de l’architecte et designer MC DONOUGH américain un produit fabriqué doit pouvoir, une fois recyclé, produire à nouveau le même produit, seul un ajout d’énergie renouvelable intervenant dans le cycle. Un label a été officialisé en 2002 avec la certification internationale « C2C » des produits de consommation et de service.

M.P.S. : Abrégé de Matière première secondaire : Déchet qui a été transformé et/ou combiné, en vue d’obtenir un produit utilisable dans les procédés de fabrication pour remplacer la matière première initiale.

lire plus…

CONCEPTION ARTISTIQUE  VERS UN DESIGN RESPONSABLE 5/5

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 5/5

video_remake

ARTICLE PRÉCÉDENT : cliquez-ici.

B.           Optimiser une création

I. MUTUALISER DES SAVOIR-FAIRE

Dans le cadre de l’évolution des techniques  apparaît à la fois une perte de savoir-faire et une désuétude de certains objets ; on peut par exemple citer le cas de l’orfèvrerie où les couverts en argent sont moins prisés, ou celui de la ferronnerie artisanale en mobilier urbain.

Des techniques émergentes s’appuient sur des procédés pluridisciplinaires. Il est ainsi compréhensible de chercher à développer des enseignements qui peuvent déboucher vers plusieurs voies d’études d’arts appliqués.

a)   Enseignement d’exploration : 2 pistes d’exploitation

     Le design d’espace avec LES 5 SENS : une BALLADE

LES FONCTIONS D’UN ESPACE à il s’agit d’effectuer une étude dynamique par petits groupes des circulations, flux, énergies, sources lumineuses, sonores, auditives, tactiles et visuelles d’un musée. On pourra y chercher des arts premiers qui servaient aux fonctions premières : manger, dormir, se laver, se parer, communiquer, célébrer.

[…]

Le design de produits et d’espaces, objet de mutualisation de savoir-faire entre art, industrie et artisanat : 

  • LES MATIERES ORPHELINES, LES SAVOIRS FAIRE ORPHELINS à  ECHASSERIAU Alexandre parle de ces savoirs naissants ou entrés en désuétude, en provoquant la rencontre, le rapprochement, le lien, l’interaction entre des matériaux, des procédés de fabrications, des savoirs faire dit « orphelins » c’est à dire naissants ou en désuétude.
  •  ECHASSERIAU Alexandre a produit avec un ingénieur acousticien, le  projet MARBLE SOUND SYSTEM dans les années 2010 dont le concept permet de développer des complémentarités entre Science/industrie/artisanat et design.  Cette création qualifiée de  TRYPTIC fait du designer un « sculpteur de son et de lumière ».

Enceintes sonores irisées, ultra fines, ultra légères, concentrées de technologies et d’art

b) Matérialités et temporalités consommées

     UNE PRODUCTION ARTISTIQUE SUR LA “Décélération”, dans une sorte de slow design

Il s’agit d’une performance à aborder avec précaution

Le designer interdisciplinaire POTTHAST Lorenz se définit « comme un artiste en empathie avec la société qui use et abuse de la technique ».

Son projet est une MACHINE A RALENTIR LE TEMPS qui dénonce le temps passé dans le monde virtuel et sa vitesse ! POTTHAST Lorenz, «  The Decelerator Helmet » 2013.

Ce casque ludique, retransmet au ralenti, grâce à une caméra et à un écran intégré, les lampes de l’environnement de l’utilisateur. Pour voir la vie en «  Slow motion » et reprendre – dans notre temps – son souffle dans un déroulement plus naturel et calme.

Cet artiste va réaliser une performance d’artiste qui est n’est pas à reproduire chez soi, ou dans la rue  Il découpe le temps en séquences à Temps 1 + x secondes fractionnées.

L’utilisateur se déplace avec une notion de RALENTISSEMENT.

Cela rappelle les casques de réalité virtuelle et l’ensemble est à utiliser avec précaution car nous pouvons y perdre le sens de la réalité et de l’équilibre et oublier où nous sommes et qui nous entourent. Même la réalité augmentée modifie nos perceptions et dupe nos 5 sens.

La rythmique de la production : aspects techniques

On peut explorer ensuite 2 démarches environnementales du XXIème siècle en arts contemporains.

VERS LE SLOW design et Le ” Créer et recycler à l’infini” : cliquez sur ce lien vers la cité des sciences : voir  craddle to craddle.”

  • Pour le SLOW-DESIGN, il tourne autour d’un octogone de conception qui prône un retour à la lenteur.
  • POUR Le SLOW-DESIGN : Un TYPE d’ECO-DESIGN qui est parfois IMPERCEPTIBLE à l’œil nu

Un des créateurs et artiste-phare du slow design, FUAD-LUKE ALASTAIR explique  l’intérêt de prendre son temps et cet adage peut être illustré par une création de DROOG-DESIGN :  la Slow-lamp qui s’éclaire et se réchauffe progressivement.

  • Pour le CRADDLE-TO-CRADDLE, CE COURANT réAgit aux productions gadgets et sPUREMENT DECORATIVEs avec beaucoup de fioritures.

Aujourd’hui, se pose la question de l’humain « connecté » avec une certaine temporalité et de sa  connexion à la terre dont le temps est plus lent.

Dans un esprit  conceptuel le créateur australien : TRUBIDGE DAVID, 2016, dans son art ICARUS de 2012 fait écho au voyage. Cet ensemble d’une lampe et de deux ailes  est composé de bois issus de forêts renouvelables et de plastiques  recyclables et démontables. Même les pièces finies à la main sont conçues pour voyager pliées donc en faible volume

Le C2C pense de manière consciencieuse les origines de la création et sa connexion avec la nature

Cela est compatible avec l’impact environnemental  de l’acte créatif contemporain.

C’est par une tentative d’hyper normalisation et de simplification que ces designers créent « en réaction à cette révolution majeure des technologies et de modes de communications qui suivent un rythme de toujours plus » selon CHRISTINE MARCEL en 2014. : Une Histoire – Art, Architecture, Design

II. MEDLEY-NEW LOOK

 Parcourir du regard : L’essentiel d’une image, d’un signe, d’une communication…

  1. La planche Tendance
  2. La planche Ambiance
  3. La planche Univers
  • Outils traditionnels : matériel scolaire de l’élève, ciseau, colle, planches ressources

La communication graphique, éditoriale, publicitaire et multimédia

Séquence 1 « PROCESSUS inversés » 1ères de Baccalauréat professionnel Marchandisage Visuel (MA.VI)

SEANCES 1-2 DECOUVRIR et ETUDIER : Ambiances, campagne de communication, l’abribus

SEANCES 2-3 ANALYSER et FAIRE une IMAGE : Tendances, design, la bouteille d’eau, travaux d’élèves.

Enora TORTELIER,

directrice design-architecte

design-architecte.fr Retour vers le site 

lire plus…

CONCEPTION ARTISTIQUE  VERS UN DESIGN RESPONSABLE 4/5

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 4/5

« Emmener l’usager plus sur le chemin de la réflexion que sur celui de la consommation. »

CLOE PITIOT. UNE HISTOIRE sous la direction de CHRISTINE MACEL.  2014.

 

 

VERS LA SEANCE  REMAKE

Cliquez-ici : ARTICLE SUIVANT 

III. AUGURER : UNE PROJECTION RESPONSABLE

 diapositive1

A.III.a) Régénération : des projets d’avenir

Certains créateurs se sont inspirés du réemploi en design collaboratif pour économiser  la matière émise et  l’énergie utilisée en arts appliqués, comme le collectif de designers  « 5/5 DESIGNERS ».

« Réanimer, récupérer, réintroduire, restituer, réhabiliter, recycler, repenser, panser, soigner…Le designer devient médecin des objets, et utilise son savoir-faire pour optimiser l’espérance de vie des meubles abandonnés. » J.M. PLACE, Sauvez les meubles, 2005.

Le projet REANIM propose de REVITALISER ces objets hors d’usage.

Les objets réparateurs en VERT ou VERT FLUO sont des prothèses à vocation de REPARER certains objets comme une chaise dont l’assise serait cassée. Ces objets réanimés, échappent à leur condamnation en déchetterie et sont proposés dans une fabrication sérielle de prothèses. Il y a une libération par cette action de l’objet face à son destin d’obsolescence et une action de préservation des ressources naturelles.

A partir d’une économie linéaire sans recyclage, on se dirige vers une économie circulaire.

Sur un plan technique, ce modèle sert à réactiver les composants en création dans le design de produits artisanaux ou industrialisés et à comprendre les caractéristiques techniques de ces composants ainsi  valorisés.

Cette sobriété de gestion des ressources s’inscrit dans un développement plus perenne pour les générations futures de créateurs, d’usagers et peut servir à distinguer le statut de mobiliers régénérés.

A.III.b)  «  Remake » : L’écosystème des objets

 Présentation de ma production, la séance Remake

Cette séance  pourrait s’inscrire dans une séquence « Processus PRODUIT » comme un appui potentiel d’apprentissage pour dégager les axes majeurs de la démarche de la création d’un  produit :

  • SAVOIR-FAIRE àDistinguer les éléments de cette démarche comme reconnaitre un plan, un volume, un crayonnage. Cela procède de l’expression et de la valorisation des intentions des élèves pour respecter les contraintes du cahier des charges et de la demande en leur proposant une méthodologie en vue d’une production.
  • SAVOIRS ASSOCIES àConstruire une identité culturelle en l’exprimant par la production présentée dans cette séance et proposable aux terminales professionnelles en raison des prérequis nécessaires.

Cette séance débuterait par la distribution de Fiches ressources et l’explication de l’organisation de la séance :

diapositive5

Un approfondissement de cette séance pourrait être proposé dans cette SEQUENCE « Processus PRODUIT » par les outils de l’INFOGRAPHIE et des MULTIMEDIAS (recherches et documentation). Une collaboration avec l’enseignant en atelier professionnel serait envisageable

 

Ma Modélisation pré-prototypage

DESIGN Production en Relation avec l’environnement avec partie mobile : Corps et Design.

OBJET et MOBILITE : Les couvercles tournent autour d’un axe, inspiré des feuilles, mouvement de l’objet. L’objet est donc conçu en relation avec des utilisateurs.

 

  1. séance «  Remake » L’écosystème des objets en tant que Professeur ou maître-assistant en architecture et design

La grille suivante et les fiches de travaux pratiques seraient fournies en  A3. : EXEMPLE D’APPLICATION EN STRUCTURE SCOLAIRE D’ENSEIGNEMENT

 

e RECYCLAGE  questionne à la fois la vie et les actions quotidienne et les propriétés de matériaux.

1. Découverte des concepts : Ecosystème des objets

La production présentée aux élèves peut être envisagée à partir de plastiques issus de la filière de recyclage plastique.

Le container de maison peut être placé dans une maison qu’elle égayera comme une buanderie. En effet, de nos jours, on assiste à l’émergence d’économies innovantes en matière  de gestion des déchets.

APPLICATIONS : L’EXISTANT

  • NOUVEAUX MATERIAUX : MATIERE PREMIERE SECONDAIRE

Notamment le processus C2C : craddle-to-craddle : du berceau au berceau qui se matérialise dans des récipients, dessinée par le designer libanais WAEL SEAIBY en 2015. Il utilise les qualités plastiques du processus de recyclage tel  l’aspect granuleux et fondu des objets produits, qui dévoilent leurs secrets de fabrication à partir d’objets recyclés comme des sacs en plastiques.

  • NOUVELLES FONCTIONS DU MATERIAUX : REEMPLOI

En Amérique du Sud, des artistes participent à la sensibilisation environnementale et travaillent avec des petits moyens matériels.

Ainsi peut-on évoquer les projets de transformation et de design recyclé D’HUMERTO ET FERNANDO CAMPANA, designers brésiliens tel que ce siège en peluches recyclées.

En France, il existe notamment une filière spéciale de recyclage des déchets d’ameublement qui s’appelle VALDELIA. Elle recycle les éléments d’ameublement professionnels avec une démarche qui correspond aux objectifs du Grenelle de l’environnement.

Les déchets sont stockés, nettoyés et peuvent resservir pour les designers.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

ANTOINE LAVOISIER, scientifique, XVIIIème. Cliquez-sur ce lien Lavoisier, biologiste-physicien.

Le système C2C se calque ainsi sur l’équilibre naturel des écosystèmes artificiels et offre une réelle source pour régénérer des matériaux de projets en restant responsable et en créant pour le futur.

diapositive2

 

2. Recyclage et prototypage

Dès la conception aussi, les concepteurs peuvent prévoir que leurs matériaux soient recyclés  plusieurs fois  comme  certains aluminiums.

Un vélo en aluminium représente 670 canettes recyclées.

Ainsi, cette inspiration des cycles de la nature offre une finalité différente aux produits lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Aujourd’hui avec cette méthode C2C qui a une certification internationale depuis 2002, les produits sont recyclés en matières premières SECONDAIRES et Régénérés.

C’est pour cela que l’on peut parler d’écosystème des objets.

  DÉFINITION(S)-

Prototype :

Ce terme désigne à la base un TYPE, MODELE PREMIER (Originel),

Modèle unique d’un appareil, d’un véhicule, d’un produit qui n’est pas encore fabriqué en série : Cela peut-être celui  d’un objet destiné à la création, artisanale comme pour cette production qui sera placée par exemple dans une buanderie, un cellier ou bien une invention collective, artisanale dans un autre contexte.

Sur le premier exemple ci-dessus un  prototype de voiture volante, un prototype de drone livreur de colis, le  prototype « selectivore » proposé aux élèves, avant la fabrication en série après les essais. Ce design expérimental de type prototype peut faire l’objet fait l’objet d’un travail collaboratif et transdisciplinaire avec d’autres enseignants pour un groupe de formation en co-working.

En arts appliqués, le créateur est là pour projeter la fonction d’usage d’un objet et la faire fabriquer.  Les étudiants apprennent aussi la collaboration et pas seulement une simple « consommation » d’informations successives.    

3. Ressemblances de formes

En analogie formelle avec le LOW DESIGN,  nous pouvons évoquer « un retour au minimum », à l’essentiel tel le minimalisme en architecture avec la réponse de ce début de millénaire de ROSS LOVEGROVE.

Table Lovegrove, 2007                    Feuille de ginko biloba : cliquez-avant pour les visuels

 

La table carbone Ginkgo de LOVEGROVE tente de réconcilier design et sciences de la vie et de la terre, avec un  design « scientifique » inspiré de la nature.

Ce concept créateur porteur de formes naturelles tel que le gingko Biloba  inspire les designers.

selectivore_cours_tortelier

De la même manière, l’observation du processus de développement et du rôle naturel des plantes m’a donné l’idée de créer à partir d’une plante carnivore qui ingère des éléments organiques et même des insectes, tel des mouches, une corbeille de tri sélectif.

process_selectivore-23

 

 

design_thinking_schema : design_thinking

Cette pièce conduit à produire une petite série artisanale qui peut être à l’échelle d’un objet posé sur la table à manger.

Utilité/fonction : le recyclage des déchets ménagers ou des déchets de table, du verre, plastique, papiers et métal.

Forme : semi-organique, inspiré de la nature et hybridation avec des formes modernes tubulaires issues de notre quotidien.

Cette production a une partie en mouvement. Les couvercles  tournent autour d’un axe et restent comme les pales d’une hélice à plat. Il y a un rapport du design au corps qui contribue à faire tourner les couvercles.

On y recycle les PAPIERS/VERRES/METAL/PLASTIQUES grâce à 4 BACS qui contiennent 4 sacs en tissu lavable.

 

Voici la composition visuelle des planches donnés aux élèves par exemple  en 1ère heure et 2ème heure.

 

MEDIUM et Matéraiux utilisés Outils utilisés

Tube gris PVC coulé

PVC extrudé

Mastic polyester

Colle PVC

Résine + poudre de marbre

Mélaminé

Apprêt polyester

Apprêt Polyuréthane hermétique

Peinture cellulosique

Médium

Vis, boulons, punaises

Tiges métalliques

Tiges bois

Tissus lavables, fils à coudre

Autocollants personnalisables

Perceuse et perceuse lapidaire

Scie à métaux

Scie sauteuse

Scie à ruban

Poinceuse rotative à disques

Pistolet à peinture

Papiers verres différents grains et cales bois

Tourets

Décapeurs thermiques

Ce tableau présente de l’intérêt dans la mesure où des professeurs d’atelier et plasticiens collaboreraient sur ce  « projet » dont les étapes de réalisation  seraient transversales et complètement accomplies par les élèves.

 

Machine à coudre ou aiguilles spéciales

 

Bibliographie de l’article : ouvrages

MARCEL Christine, directrice éditoriale de Claire Bishop, Okuwui Enwezor, Dieter Roelstraete, Cloé Pitiot, , Une histoire. Art, architecture, design, Des années 1980 à nos jours.  2014.

Link text

(suite…)

CONCEPTION ARTISTIQUE  VERS UN DESIGN RESPONSABLE 3/5

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 3/5

diapositive1

II. ENERGIE GRISE

  1. //Energie grise : L’énergie grise correspond à la dépense énergétique totale pour l’élaboration d’un matériau, dans sa longévité, de son extraction à son recyclage en passant par sa transformation.

A.III. a) STYLISME ET PRET-A-PORTER

Le designer est de plus en plus dans le devoir de considérer aussi les enjeux de notre monde actuel, notamment en termes de conception, il propose de créer des inédits pour des objets ou espaces qui seront à la fois source de bonheur et d’idéal durable mais aussi responsables avec une portée sociale selon les contextes de création.

Cliquez-ici pour les images : CLIC SEMI-SOUTURE SEARCH

MARTIN MARGIELA, collection printemps/été 1997, Plastron Stockman et robe drapée by Courtesy

La collection « SEMI-COUTURE » de Martin Margiela, semi-cousue. Il  inaugure de nombreuses lignes et invente, en mai 1997, un système de classement original permettant de les répertorier.

L’intérêt de cette collection réside dans  les matières naturelles utilisées, leur simplicité, le lin notamment. Les arts graphiques et le design produit peuvent ainsi récréer sur le  même registre d’expression avec les mêmes subtilités, que celles des effets de matière en « dé couture », en « décomposition », où la mise en œuvre est visible comme l’assemblement.

Comme un designer, un styliste conçoit avec des moyens de sens, de poésie, artistique et technique qui peuvent aussi porter une sémantique : l’éthique de la marque et la valeur du vêtement ont un sens. Sa collection de prêt-à-porter illustre une démarche globale qui porte l’esthétique de l’inachevé, du « non-finito » tel que le définit un grand maître de la peinture italienne du XV-XVIème SIECLE, LEONARD DE VINCI : cliquez-ici vers De Vinci

Cette démarche de projet interroge sur la destruction et le réemploi des objets finis et de la matière, son cycle de vie et son évolution. On retrouve dans les collections de ce styliste – cliquez-ici :Martin MARGIELA, – l’utilisation de composants déjà-fait comme ce bustier composé de gants cousus : L’ENERGIE GRISE est minimisée et fait l’objet d’une EXPRESSION.

 

Les productions que l’on vient de citer, ne sont pas finies, traduisent un « WORK IN PROGRESS », une méthode de  travail d’atelier en progression,  voire sont volontairement faites de matières dégradables, de tissus qui vont moisir. Par conséquent elles expriment une idée de temporalité.

A.II.b) DESIGN ESPACE ET MATERIAUX

En construction d’espaces , il existe « METISSE », isolant fait de vieux jeans recyclés par l’association Le Relais pour une valorisation de la filière textile en matière première secondaire.

ECHANTILLON DE LAINE METISSE, certification Années 2010.

Il y a eu en France à faire face à une forte concurrence des produits pas chers pour la consommation de masse.  Ce travail, l’association Le Relais l’a fait depuis les années 2000 à nos jours, par l’imagination d’un nouveau produit sur le marché. Cette association  utilise les surplus de vêtements collectés pour faire des isolants et  crée de nouveaux emplois pour des personnes en insertion.

 

C’est là que bien souvent, on retrouve la notion de DOUBLE DURABILITE.

UN PRODUIT DURABLE EST MOINS POLLUANT ET PLUS ECONOMIQUE, Et A UNE PORTEE SOCIALE EGALEMENT IMPORTANTE.

UN PRODUIT DOUBLEMENT DURABLE à La création artistique est responsable et bonifiée.

En effet, le développement durable” intègre 3 dimensions : l’économie, l’écologie et l’art « social »  à l’origine de la création. Les produits et/ou services qui y répondent réellement sont encore peu développés.

 

lire plus…

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 2/5

 A. Pérenniser une création

I. BILAN CARBONE

A.I.a) Ephémère /  Expérimental / Matières

//Ephémère : dure peu de temps, temporaire / Expérimental : Entrepris A titre d’essais

Matières : Substances particulières destinée à être utilisées dans le cadre d’activités techniques ou artistiques.

Environnement : Ensembles des conditions matérielles, des artéfacts et des personnes qui se trouvent autour de l’humain, dans ses « environs », son contexte culturel, spatial, social.

L’énergie, les choix des techniques, la question de la relation à l’environnement et la source des matériaux impliquent des coûts. Ces coûts peuvent se chiffrer en prix de vente d’un produit mais sont aussi décomposables en coûts environnementaux sur ce que chaque créateur utilise pour sa production. On peut prendre des matériaux bio-sourcés, organiques et inorganiques,  issus d’un site  et replacés sur celui-ci, d’autant plus qu’ils permettent de réaliser des économies de transport et par conséquent un faible bilan carbone.

Ce transport des matériaux évité pour faire des objets, des produits a un impact environnemental bénéfique. Pour le design, qui est planifié, les coûts des déperditions de la mobilité excessive sont importants alors que l’on peut produire et créer local, avec des savoir-faire d’une région. Des artistes, pensent à agrémenter les  chantier pour les visiteurs et les riverains. 

Ainsi, Felice Varini, années 2000/2016 a dit :   « Je me sers des murs en tant que toile ».  On peut illustrer ces interventions à différentes échelles de l’environnement comme :

  • L’échelle du mobilier, des objets et des produits.
  • L’échelle de l’habitat et du bâtiment responsable
  • L’échelle du jardin, des espaces plantés, du paysagisme
  • L’échelle des ESPACES du terrain, du chantier et des LIMITES en relation de transition et ruptures
  • L’échelle du tissu urbain et de sa couture
  • L’échelle de l’Aménagement du grand territoire et du grand Paysage  projeté par des artistes.

// Durabilité : permanence, pérennité , longévité naturelle ou artificielle (résistance en technologie du bois)

Les sociétés anciennes avaient cette logique de créer avec ce qui les entourait, dans un contexte naturel, proche et les ressources minières naturelles, semble-t-il,  s’épuisent.  Cela introduit vers la Durabilité des arts appliqués.

 

 

A.I.b) Mobilité /  Bios-sourcés / Transformation

  • //Mobilité : Caractère de ce qui peut être déplacé ou de ce qui se déplace par rapport à un lieu, à une position
  • Bio-sources : Les produits bio-sourcés pour la création sont composés de matériaux  obtenus à  partir de matières premières renouvelables
  • Transformation : action de convertir  des matériaux, meubles, objets  qui prennent successivement des formes diverses, ou servent à des usages en apparence opposés.

Ces créations composent des objets de notre quotidien, améliorent notre espace de vie à échelle d’un habitat, d’un jardin ou de paysages urbain ou ruraux d’une région, d’un pays.

  • Composition à partir d’un objet architectural ou d’un objet urbain.

Comme Marbre d’ici, de SHANLAND Stefan et RAUM architectes avec Trans305 à IVRY-SUR-SEINE qui est une place régénérée d’elle-même, un carré mémorial de gravats réemployés pour parer un espace de ville grâce à un geste artistique en béton reconstitué, matière première secondaire composée des déchets du chantier.C’est un exemple des projets intégrés au chantier que l’atelier/ TRANS 305, d’observation de la ville réalise avec des travaux pluridisciplinaires  des étudiants en arts appliqués et en architecture, tels que ceux de Normandie  qui considèrent ces espaces en mutation.

Il s’agit de lieu en transformation et évolution de type espace paysagé.

Un lieu a ainsi un  potentiel dynamique grâce aux différents types de designers. Du moment qu’un PRODUIT de type objet, qu’un PROCESSUS dans l’écosystème des objets, qu’un ESPACE objet peuvent  participer à un PROCESS_FAB « green-design ».C’est ainsi que des collectifs de DESIGNERS et d’USAGERS AUTOPORDUISENT et s’organisent pour faire du CONTEXTE d’UTILISATION et du LIEU de production un FACTEUR UTILE à la MATIERE employée pour Faire des OBJETS.

De la sorte,  un producteur de stylo en bouteilles d’eaux recyclées peut se placer à côté de l’usine de production ou s’inscrire dans un parcours sur une zone d’activité proche d’une station de recyclage des déchets et diminuent les transports entre sites de production et de distribution. Cette disposition réduit les  émissions de gaz à effet de serre.Elle permet une économie qui se implique un PRIX de REVIENT moindre avec la matière RECUPEREE et un prix de VENTE plus accessible au consommateur. De plus, le consommateur peut ainsi  attribuer une VALEUR SYMBOLIQUE à SON ACHAT, et se sentir Impliqué dans ce type de design.

Gottfried Wilhelm Leibniz, philosophe et mathématicien allemand, fin XVIIème a dit que « Chaque portion de la matière peut être conçue comme un jardin plein de plantes et comme un étang plein de poissons. Mais chaque rameau de la plante, chaque membre de l’animal, chaque goutte de ses humeurs, est encore un  jardin ou un  étang ».

Entre bilan carbone et énergie grise : Dans cette réflexion « bilan carbone » lié aux transports, découle aussi l’ « énergie grise » utilisée pour la production qui s’inscrit dans une démarche rationnelle de rationalisation des économies d’énergies et dans une responsabilité citoyenne.

Ainsi des designers s’engagent dans des démarches pédagogiques.


 

lire plus…

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 1/5

CONCEPTION ARTISTIQUE

VERS

UN DESIGN RESPONSABLE

Enora TORTELIER, ARCHITECTE

2015/2016

PLAN d’une série d’articles de 1 à 5 sur le design contemporain en architecture et en Arts.

video_remake : lien vers une vidéo clic-séance

Ma présentation porte pour partie sur une « production personnelle et professionnelle » en Design & en Arts appliqués. Il s’agit d’une « production » qui fait l’objet d’une présentation pédagogique. Celle-ci est destinée à être fabriquée en petite série artisanale. Cette présentation est replacée dans le contexte des arts contemporains correspondants. C’est ainsi que je vous présenterai dans une première partie, une séance sur ma production en design puis en seconde partie, une autre séance en marchandisage visuel délivrée à des élèves.

C’est pourquoi, avant de présenter la séance de cours qui porte sur me production, je propose d’aborder  les concepts et les enjeux actuels, au sujet de l’environnement et de l’éco-design de ma production et aussi de la communication visuelle soit :

Tout d’abord,

Pérenniser d’une création : bilan carbone, énergie grise et régénération.

  • Séance a. « Remake » : l’écosystème des objets, ma production personnelle sert de supp

Cette production design prend appui sur une situation de conception contrainte par des enjeux professionnels : cahier de charges précis du concept / des rought, à la modélisation 3 D animée pour la mise au point de 2 planches : 1 qui retrace la conception et 1 qui précise les plans techniques pour la fabrication artisanale/ pour la diffusion d’un PROTOTYPE avec vidéo.

Ma production est le fruit de ma recherche personnelle et le concept m’appartient. J’ai réorganisé son contenu pour une application pédagogique en lycée professionnel avec le prototype comme support visuel. Cette partie s’appelle REMAKE.

Ensuite,

Optimiser une création : mutualiser des savoir-faire, transférer des matières et des techniques

  • Séance b. « Tendances » : Produire responsable : le message de l’objet

J’ai eu l’opportunité d’effectuer deux stages d’observation et de professionnalisation en lycée professionnel. J’ai préparé seule et présenté en demi-groupe l’intégralité de cette préparation. Le thème avait été choisi de concert avec mon tuteur de stage.  J’ai voulu agir avec une stratégie « pédagogique » de découverte des concepts par les élèves : Séquence Planche UNIVERS, séance  « Tendances » qui fera l’objet d’une présentation.

 

 

ARTICLES A.             Pérenniser une création

A.I.               BILAN CARBONE

a)   Ephémère /  Expérimental/ Matières

b)   Mobilité /  Bios-sourcés / Transformation

A.II.            ENERGIE GRISE

a)         Stylisme et prêt-à-porter

b)         Design espace et matériaux

 

A.III.          AUGURER : Une projection responsable

a)    Régénération : des projets d’avenir

b)    Séance «  Remake » : L’écosystème des objets

1.  Découverte des concepts : écosystème des objets
2.  Recyclage et prototypage.
3.  Ressemblances de Formes
4.  L’entre-deux

 

ARTICLE B.               Optimiser une création

B.I.               MUTUALISER DES SAVOIR-FAIRE

a)    Enseignement d’exploration : 2 Pistes d’exploitation

b)    Matérialités et temporalités consommées

Séquence_Planche_Univers_Séance-Tendances

Séquence_Planche_Univers_Séance-Tendances

B.II.            TRANSFERER DES MATIERES ET DES TECHNIQUES

a)    Séquence «  Planche UNIVERS » : communication visuelle

           Séance  «  Tendances » : Produire responsable

diapositive13

 

            Conclusion

SUITE DE L’ARTICLE

Ciquez sur ce lien : https://www.design-architecte.fr/actualites/conception-artistique-vers-un-design-responsable-25/

lire plus…

Conseils pour rallier peinture et architecture à l’intérieur d’une habitation

Conseils pour rallier peinture et architecture à l’intérieur d’une habitation

L’architecture ne suffit pas à rendre votre maison tendance et design. Il faut savoir jouer avec la peinture pour créer des contrastes et des perspectives. Ainsi, pour l’architecte, l’intérieur d’une maison peut devenir une véritable toile afin de créer une œuvre unique. Ci-après quelques conseils pour faire ressortir l’architecture des pièces en l’associant avec la peinture.

Jouer avec les perspectives

Dès l’entrée principale, le visiteur doit sentir une chaleur, une vie, qui rend la maison habitable. Pour cela, il faut que la cuisine se transforme en un espace ouvert en jouant avec les volumes. Ainsi, il faut opter pour la couleur noire brillante pour les meubles de rangement, la buanderie qui enferme l’électroménager tout en les associant avec des luminaires LED statiques à fortes puissances. Les bardages en bois doivent être traités le plus naturellement possible, le cas échéant vernissés, la table de travail en gris, granit ou blanc afin de jouer sur les contrastes. Le reste des meubles doivent être en noir pour cacher les plaques de cuisson. Le meuble pour classer les livres de recettes et cuisine doit être de couleur clair afin de faciliter l’accessibilité, mais on peut aussi jouer avec d’autres couleurs imitant les roches, dont le grès ou même le béton.

De ce type

De ce type

Agencement des autres pièces

Pour l’escalier, il est préférable qu’il soit fermé, ce qui permet de rentabiliser l’espace, tout en intégrant des cloisons pour le rangement. Pour cela, opter pour les couleurs mates qui ne font que ressortir les effets de dissociation avec les murs et plafond de couleur clair. Pour le salon, la tendance est de jouer sur un déséquilibre décoratif, dont la première partie comporte des décorations rustiques et couleurs foncées naturelles, tandis que l’espace de vie avec des accessoires high-tech pour assurer la détente. Pour les chambres, opter pour le bois naturel si elles se situent dans les combles sans autres revêtements pour apporter plus de chaleur, le parquet en bois vernissés et les murs de teints clairs pour ressortir un espace atypique. L’ensemble doit être illuminé par des baies vitrées à des proportions inégales, peintes avec des peintures de qualité disponible sur www.peinture-professionnelle.com, idéales pour s’associer avec l’architecture.

 

 

Isolants naturels pour maisons bioclimatiques

Isolants naturels pour maisons bioclimatiques

 

Une maison bioclimatique est une maison construite par des architectes respectant les normes énergétiques tout en tirant profit du climat, ainsi que l’environnement. Elle exploite l’énergie naturelle pour ses fonctionnements divers, et pour être optimale, une maison bioclimatique doit imposer une relation harmonieuse entre le climat, les habitants et la maison elle-même. Pour le respect de l’environnement, ainsi que normes et labels imposés par l’État, les matériaux utilisés doivent à la fois durables et naturels surtout pour les isolations.

Adopter l’ITE pour isoler les maisons bioclimatiques

Pour mieux isoler, il faut prendre en compte l’inertie et l’isolation pour que la maison soit agréable à vivre et consomme moins d’énergie. Ainsi, trop d’isolant nuit à l’inertie et c’est ce qu’on constate chez les maisons anciennes, mais aussi les habitations dites BBC. Le meilleur moyen d’isoler correctement une maison bioclimatique selon les études, c’est de le faire par extérieur afin de concilier ces deux termes. Pourtant, selon une étude récente, seulement 2,5% des constructeurs optent pour l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) en France, alors que c’est le standard en matière d’isolation dans les pays scandinaves. Toutefois, l’ITE apporte divers avantages pour toute une construction. En premier lieu, elle permet de stocker la chaleur et la fraicheur en gardant la masse inertielle des murs interne, mais aussi permet d’avoir une température interne plus proche des murs pour le confort en hiver, d’où une réduction considérable des ponts thermiques sur la structure du bâtiment notamment sur les planchers situant à l’étage. En adoptant l’ITE, la surface habitable reste inchangé ce qui réduit convenablement le budget de construction. Puisque l’isolation est à l’extérieure, les murs ne sont pas soumis aux aléas climatiques qui entrainent les contractions et dilatations à cause de la variation de température.

Quels isolants choisir pour une maison bioclimatique ?

Le choix des isolants est une question de performance, de durabilité et surtout de budget. Une maison bioclimatique est en partie isolée de par sa conception, mais pour respecter les normes RT, il faut y associer des isolants performants. Ci-après quelques prix indicatifs des isolants naturels pour une maison bioclimatique afin que chacun puisse y adapter. Pour la terre cuite, elle fait partie intégrale des murs et il faut compter en moyenne entre 150 à 950 euros le mètre carré pour des briques isolantes. En ce qui concerne les ouates de cellulose, c’est un isolant très performant surtout pour les combles, et son prix varie de 0,98 à 1,14 euro le kilo. Pour le liège expansé, ils sont, soient en vrac, en rouleaux, en panneau ou en bande. Idéal pour l’ITE, son prix varie de 2,98 euros à 16,97 euros le mètre carré. Pour la toiture et les combles, les chanvres, ainsi que les fibres de bois sont les isolants les plus performants pour une maison bioclimatique.

Illustration of an idea and implementation of house

Illustration of an idea and implementation of house

 

Bioclimatique, ce qui change, ce qui ne change pas.

Les grands principes de notre spécialisation bioclimatique appliqués depuis le jour de l’an 2013 : 

Ce qui ne change pas :

  • Les exigences à respecter seront de deux types : des exigences de performances globales (consommation d’énergie et confort d’été) et des exigences minimales de moyens.

 

  • La réglementation thermique 2012 s’articule toujours autour de cinq usages énergétiques : chauffage, climatisation, production d’eau chaude sanitaire, éclairage et auxiliaires (ventilation, pompes…).
  • Les exigences de performance énergétique globales seront uniquement exprimées en valeur absolue de consommation pour plus de clarté : niveau moyen très performant exigé, à 50 kWh/m²/an (et non plus en valeur relative par rapport à une consommation de référence recalculée en fonction du projet).
  • L’introduction d’une exigence d’efficacité énergétique minimale du bâti pour le Chauffage, le Refroidissement et l’Eclairage artificiel. Cette exigence prendra en compte l’isolation thermique et permettra de promouvoir la conception bioclimatique d’un bâtiment. La suppression des exigences minimales n’ayant plus lieu d’être dans le nouveau cadre technique fixé.

 

  • L’introduction de nouvelles exigences minimales traduisant des volontés publiques fortes : obligation de recours aux énergies renouvelables, obligation de traitement des ponts thermiques (fuites de chaleur), obligation de traitement de la perméabilité à l’air des logements neufs et autres motivations du dernier Grenelle de l’environnement.

Ce qui change,

Notre petit tableau récapitulatif fort utile pour vous : 
Ces changements et les exigences plus élevées qu’imposera la réglementation thermique 2012 de manière générale contribueront à l’atteinte des objectifs du Grenelle de l’environnement.

Type d’actualité de la RT 2012 REGLEMENTATION THERMIQUE réformée 2012

Les exigences globales de résultats , le PACK Bioclimatique 3 EN 1 en résumé :

L’actualité de la Réglementation Thermique  2012  pour votre maison

  • ESSENTIEL Le besoin bioclimatique (Bbio) : En dessous de 120 m²  Bbiomax > 60 ; au dessus de 140 m² Bbiomax < 60…
  • solaires_solstice_été_midi

    Illustration énergies : solaire et photovoltaïque. création design-architecte.fr

    FONDAMENTAL La consommation d’énergie primaire (Cep) : consommations de 5 usages, à savoir le chauffage, le refroidissement, l’éclairage, la production d’eau chaude sanitaire et les auxiliaires (pompes et ventilateurs) à environ 50 kWhEP/ m2.an…

Pour les maisons BBC, ces résultats suffisent et peuvent être obtenus avec des types de matériaux qui ne sont pas forcement à faible bilan carbone ou écologiques pour l’homme et son environnement.

Pour les Bâtiments Bioclimatiques : 45 à 40 KWh/m²/an (hors transport énergies..) les matériaux écologiques et les équipements écologiques et surtout à énergies renouvelables comptent plus.

  • INDISPENSABLE Le confort d’été (Tic) : 21 degrés Celscius (Faire la différence entre réglementation et bon sens confort debout / Assis 23 degrés […].
  • Parois

    TYPE DE DÉPERDITIONS ADMISES sur des Parois- Nomenclature de coéfficients

“Le confort est un état d’esprit qui exprime un sentiment, une notion de bien-être : ” j’aime, j’aime pas” Formation Bioclimatique 2012.

CONCEPTION BIOCLIMATIQUE FORMATION 2012 Adrar FORMATION- INFA FORMATION Enora TORTELIER Architecte du bâtiment inscrite à l’ordre des architectes n° national 080928

Aménager : Paysager.

Aménager : Paysager.

Une maison bioclimatique, c’est des résultats avec plus d’exigences en terme d’économies d’énergies et de recherches pour limiter les déperditions thermiques.

TYPE DE Schématisation d’études sur la RT en 2012 : réglementation thermique

C’est aller avec vous plus loin que l’aspect réglementaire, pour correspondre à vos besoins et à vos exigences de résultats ensemble, avec moi, pour vous et notre planète Terre.

Composition design-architecte.fr Enora TORTELIER Architecte

Spécialiste de la construction ? De la pré-programmation bioclimatique

“Votre future maison bioclimatique pour un bien-être optimisé.”

  • Concevoir et construire un projet bioclimatique

C’est : 

  1. Optimisation des choix : thermiques, énérgétiques, accoustiques, aérauliques ( BBC/HQE/RT 2012/PASSIF)

  2. Optimisations environnementales : Sélection des éco-matériaux et éco-équipements, définition, conception, plannification, réalisation, contrôle et mesures, amélioration.

  3. Optimisation des outils informatiques :

Bioclimatique

Planification et stratégies urbaines, stratégies d’éclairage

Architecture et Design

Logiciels 2D/3D et petits films d’animation urbaine, thermodynamique, ect…

Perspectives et optimisation d’images ( Panneau d’information, de vente..)

Bureautique

  • Monter une équipe de conception bioclimatique 

C’est : 

  1. Collaborer en équipe de conception avec les bureaux d’études, en équipe de maîtrise d’oeuvre et de conception de la construction bioclimatique et de son environnement ( Planification d’espaces)

  2. Montage complet de tous les dossiers : élaboration des pièces écrites et des pièces graphiques à toutes les phases demandées par le projet lui-même : Concours, schémas, esquisses, dossiers de subventions, avant-projets, PERMIS DE CONSTRUIRE,  lotissements/Permis d’Aménager, PROJET, Dossier d’appel d’offre, Calculs et chiffrages

  3. Consulter et optimiser les choix avec les hommes et femmes de l’art constructif : artisans du bâtiment et les entreprises de travaux qualifiés et responsables.

De ce type : Maison bioclimatique

Des études bioclimatiques aux grandes échelles de projet :

Depuis le Grand Territoire et le Grand Paysage, à la ville, à l’îlot, à la parcelle et à la maison …

Des études poussées vers ses équipements (eau, solaire, chauffage, climatisation…) et l’aménagement des abords (parkings et circulation, jardin et paysage) :

 

Calculs : déperditions, charges, besoins, schémas d’analyse et de conception note thermique et dimensionnement des équipements

Favorisez le conseil entre constructions et confort…

  • solaires_solstice_été_midi

Pour une intégration esthétique, cohérente, rigoureuse et précise de tous ces espaces, l’intégration dans le paysage et l’obtention des qualités : B.B.C, H.Q.E, bioclimatique

Faites appel à un spécialiste de la construction. 

Un architecte ? De la production environnementale

Un architecte ? De la production environnementale

Intervenir à différentes échelles de l’Aménagement durable

Echelle de l’aménagement du territoire étendu et du paysage vécu

Des études bioclimatiques à grande échelle

  • Des études d’aménagement à l’échelle du grand territoire, du Grand paysage, de la biodiversité urbaine…
  • Des rédactions de chartes paysagères à l’échelle de quartiers et de cœurs de villages et de ville,
  • Des analyses paysagères, des analyses par secteur…
  • Des inscriptions de projet d’architecture dans le Grand Paysage…
  • Des éléments fédérateurs d’un Site : infrastructures vernaculaires et naturelles…

” Recycler l’espace urbain par la valorisation des dents creuses et de l’ensemble des friches urbaines et artisanales, espaces privilégiés d’une densification urbaine et artisanale” tel est, selon Françoise BOUGNOUX, Architecte et Urbaniste ( SEURA-2014) un des enjeux des interventions à différentes échelles de la production environnementale.

 

TPFE Enora Tortelier Années 11/2002_ Faubourg Blanchot_01/2003 ENSAT Site classé Monument historique et Palmiers royaux classés historiques : Problématique des occupations océaniennes spontanées et du relogement aidé sur M.H. à l’arrière de l’actuelle Maison de la culture, friche historique et cultures locales..etc.

 

  • Des volets paysagers du PADD (En partie graphique et avec des urbanismes pour la partie réglementaire).

De la production du Paysage : paysages ruraux ou urbains, protection des paysages naturels ou produits

  • De l’art des parcs et des jardins
  • De la protection des masses boisées et des espaces naturels classés
  • De la prescription des palettes et essences végétales

 

De ce type

Architectural details of modern apartment building.

De ce type

 

  • De la préservation de la biodiversité ” Le rapport ville-nature est fondamentalement historique donc par conséquent changeant” selon Thierry PACQUOT, Philosophe de l’urbain, début XIXème siècle.Des conseils de préservation de la qualité des sols à l’échelle des écosystèmes : ilots de chaleurs urbains, impact de l’albédo et de la perméabilité des sols.

     De ce type


    De ce type

Répartition des équipements énergétiques

 

Etude bioclimatique + Passive house

Enora Tortelier, Architecte D.P.L.G.

Etudes et conseils bioclimatiques.

Une architecture responsable est préférable à une architecture durable.

essai1

Une architecture responsable optimise une architecturedurable.

Elle passe par la maîtrise des ressources renouvelables :

Echelle du projet architectural et des dispositifs bioclimatiques

LES ENERGIES :

  • Energies Renouvelables
  • Soleil
  • Eau
  • Air/vent
  • Matières premières et secondaires
  • Terre (géothermie)

Echelle du terrain et du projet urbain pérennisé

Des analyses et propositions environnementales

  • Des analyses paysagères
  • Des stratégies paysagères et urbaines
  • Des enjeux des Paysages Urbains
  • Des analyses du Site
  • Des études du Bâti/non bâti
  • Des cartographies du végétal
  • Des réseaux viaires
  • De la topographie

    Copyright interdit©Enora Tortelier Architecte du bâtiment  Reproduction interdite

La SERRE SOLAIRE BIOCLI. Avec Calculs d’économie d’énergie

Ombres et soleil & insertion in the Slope

Plan orienté / Serre bioclimatique

Un architecte ? De la pré-programmation urbaine

Un architecte ? De la pré-programmation urbaine

 

En pluridisciplinarité avec l’urbaniste,

L’Architecte-urbaniste, The Space-planner

De ce type

De ce type

Réalisation de projets collaboratifs 

Pour cela, l’architecte dispose d’une boite à outils : 

 1)De l’urbanisme opérationnel

  • De l’implication dans la concertation
  • Des études des formes urbaines
  • Des Diagnostics urbains
  • Des orientations d’aménagement
  • Des opérations d’Eco-quartiers et d’Eco-hameaux
  • Des Constructions Habitat Durable : de l’architecture bioclimatique
  • Des réseaux de chaleur urbain
  • Architectural details of modern apartment building.

    De ce type

  • Des orientations énergétiques
  • Des équipements : du conseil et du dimensionnement
  • Des études du territoire, du quartier, de la construction bioclimatique
  • De ce type

    De ce type

 2) Des Études urbaines ciblées
  • Des études de planification
  • Des ZAC Zones d’Aménagement Concertées
  • Des ZA Zones d’Activité
  • Des PLU Plans Locaux d’Urbanisme
  • Des schémas d’orientation
  • Des schémas de secteur urbain
  • Des plans d’aménagement
  • Des Plans d’Aménagement et de Développement Durable
  • Des plans d’ensemble
  • De la cartographie de villes
  • Des études de référencement du patrimoine et du petit patrimoine
  • Des études à l’échelle d’un village

Des plans et permis d’aménager, permis de lotir, chartes paysagère et règlements de lotissements communaux

De ce type

De nombreux projets pour les départements de Midi-Pyrénées pour le compte de l'Atelier d'urbanisme Sol et Cité à partir de 2005 à 2011 pour les études et travaux effectuées auprès des urbanismes office professionnel de qualification des urbanistes ( cliquez sur ce lien OPQU) par Enora Tortelier, architecte D.P.L.G. études et conseils bioclimatiques, séminaire de Paysage et de développement durable en suivi et obtention du master européen par équivalence du diplôme d'architecte de troisième cycle, baccalauréat plus 6 ans d'études titre d'architecte et titre de niveau III Etudes et constructions bioclimatique sur l'année 2012,  formatrice chargée de projet bioclimatique, formations certifiantes et brèves, non diplômantes pour le compte d'association de formations et conférences.
  • 3) Des aménagements territoriaux
  • Application des schémas d’orientation des PLU Plans Locaux d’Urbanisme
  • Aménagement de zones à urbaniser
  • Rédaction de règlements restrictifs par rapport à un PLU, Plan Local d’Urbanisme
  • Rédaction de chartes paysagères
  • Permis d’aménager
  • Pré-verdissement et pré-viabilisation des lots, raccordement aux réseaux
  • Pré-programmation des espaces publics et des infrastructures

         4) De la concertation

La concertation permet d’informer et d’associer les habitants en amont des décisions qui définissent les objectifs d’aménagement.

La concertation s’appuie ainsi sur un large débat public.

  • Réunions publiques avec la population
  • Réunions de travail avec les acteurs et les porteurs de projet
  • Information et sensibilisation du public
  • Outils graphiques, didactiques, ateliers participatifs
  • De ce type

    De ce type

 

Enora Tortelier, architecte D.P.L.G. études et conseils bioclimatiques

design-archi-logo-mini-site_fond_orange

 

Que fait design-architecte ?

Que fait design-architecte ?

 Valoriser de L’Art Constructif , bien sûr!design-archi-logo-mini-site_fond_orange

Missions de l’archi. déclinée ci-dessous également : gestion de projets, montage de dossiers.

De l’existant au projet

1) L’existant

L’état des lieux, Genius Locci !

  • ETUDES,
    • Consultation des documents d’urbanisme
  • ANALYSE DE L’EXISTANT
  • DIAGNOSTIC
  • PATHOLOGIE DU BÂTIMENT
  • ANALYSE DU SITE
Permis de construire,plan de masse réseaux, extraits…pour moins de 170m² ou égal

 L’humain

  • ÉTUDE DES HABITANTS
  • CONNAISSANCES DES USAGERS
  • A L’ÉCOUTE DE LA SOCIÉTÉ

L’activité

  • ÉTUDE DE LA FONCTION ET DE LA DESTINATION
  • ÉTUDES AUPRÈS DES PROFESSIONNELS

 2) Le projet

Réalisation des dossiers dont la formalisation et les formalités sont réglementés et contractualisés pour le maître de l’ouvrage, les bureaux d’études, les services instructeurs des dossiers et les collectivités territoriales :

  • Des dossiers de mise au point d’un projet :
  • Constitution du dossier  de construction
  • Études techniques de faisabilité
  • Études thermiques de pré-programmation
  • Descriptifs sommaires
  • Estimatifs ratios/coûts
  • Demandes préalables de raccordement aux réseaux, des accords des différents concessionnaires
  • Vérifications du respect des règles d’urbanisme, certificat d’urbanisme, constructibilité, surfaces, ratios…
  • Études de sol indispensables en termes de calculs de structures et de fondations, garantissant la faisabilité de l’ouvrage
  • Vérifications de la prévention des risques naturels

Pour cela, le spécialiste de l’Art constructif dispose d’outils 

Par actions à des étapes décisives du projet

  • DES ESQUISSES POUR VALIDATION 
  • DES AVANT-PROJETS
  • DE L’ AVANT-PROJET SOMMAIRE 
  • DE L’ AVANT-PROJET DÉFINITIF 
  • DES DEMANDES DE SUBVENTION pour les collectivités territoriales
  • DES DEMANDES SUR ETUDES D’AIDE pour les PARTICULIERS Etc…

DES PERMIS A OBTENIR ( Autorisations d’urbanisme )

  • LE PERMIS DE CONSTRUIRE 
  • LE PERMIS D’AMÉNAGER 
  • LE PERMIS DE DÉMOLIR

Des missions nouvelles aux Autorisations d’urbanisme et de subvention, la pré programmation thermique

Étude thermique et simulations thermodynamiques

  1. L’ÉTUDE DES DÉPERDITIONS THERMIQUES (Basique)
  2. LES BESOINS ÉNERGÉTIQUES ( Maintien de la TIC, confort d’été )
  3. LES CHARGES ÉNERGÉTIQUES 
  4. LES MOYENS DÉDIES 
  5. LE PROGRAMME ET LES CIBLES ( Démarches HQE-THPE-BBC-PASSIF-BIOCLIMATIQUE…)
  6. UN PRÉVISIONNEL DES ÉQUIPEMENTS A DIMENSIONNER (Puissances, schémas synoptiques, fournisseurs)
  7. Optimisation des performances des équipements énergétiques ( intégration architecturale)
  8. Optimisation des choix des matériaux de construction bioclimatique ( Résistance thermique, inertie, BBIO, CEP)

Partenariat avec un bureau d’étude thermique conception selon les stades d’avancement de projet.

 

  • LE PROJET

Des actions et des étapes sélectives du projet

  • LE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES D.C.E.
  • L’ANALYSE DES OFFRES ET LE CHOIX PAR LA MAÎTRISE D’OUVRAGE

 Des actions et des étapes constructives du projet

  • LE DOSSIER EXÉCUTION
  • LE DOSSIER DE CHANTIER

    De ce type Maison Individuelle

    De ce type Maison Individuelle

     

  • GESTION DE DOSSIERS : UNE DE MES COMPÉTENCES PRINCIPALES SANS CESSE AFFINÉE logo-design-architecte-vertical

    Enora TORTELIER Architecte D.P.L.G. inscrite à l’ordre des architectes n°national 080928.

  • Rejoignez-nous nombreux pour ma formation.

    Si vous voulez réaliser une formation bioclimatique, faites appel à votre architecte pour optimiser vos connaissances 

Quand faire appel à un architecte ?

Quand faire appel à un architecte ?

 

Fotolia_53966291_XSMaison individuelle avec piscine : De ce type

Faites appel à un architecte pour réaliser :

DES LOGEMENTS INDIVIDUELS, DES MAISONS BBC, DE L’ARCHITECTURE TERTIAIRE, DE L’ARCHITECTURE PUBLIQUE, DE L’ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE ….

DES LOGEMENTS INDIVIDUELS, DES MAISONS BBC:

  • Maisons individuelles en neuf ou en réhabilitation, extensions
  • Etudes et constructions bioclimatiques, villas BBC
  • Création de logements dans des immeubles en rénovation

Ces projets pourront être actuellement soumis à la nouvelle réglementation thermique 2012, les logements construits devront donc tous être au minimum BBC, voire mieux bioclimatiques.

 

DE L’ARCHITECTURE *technique….

Laboratoire H.Q.E.Ateliers, usines, hangars, industrie, commerces et services, artisanat…

DE L’ARCHITECTURE DU BATIMENT ….

Des projets pleins de « pleins » et de « vides », de différentes formes et fonctions, pour différents usages publics ou privés.

DU PLEIN … DES BÂTIMENTS ET ÉQUIPEMENTS :

  • Mairies,
  • Bibliothèques,
  • Musées, équipements culturels,
  • Salles des fêtes,
  • Equipements sportifs, gymnases,
  • Bâtiments de santé, hôpitaux,
  • Bâtiments d’éducation, universités, écoles, collèges, lycées,
  • Services publics…
  • Bureaux, ateliers, multiples commerces, multiples ruraux,
  • Halles couvertes de marché…

DU LOGEMENT SOCIAL, DES LOGEMENTS COLLECTIFS :

–  GRANDS ENSEMBLES DE MIXITÉ URBAINE

De ce type

De ce type

 

Logements collectifs et/ou individuels, Logements sociaux, commerces, services, équipements publics
–  ENSEMBLE DE LOGEMENTS LOCATIFS A VISÉE SOCIALE : Location et accession à la propriété
    •  DES ESPACES PUBLICS…

De ce type

De ce type

  • Places publiques : Ce sont des lieux majeurs chargés de l’histoire de la ville, porteurs de son patrimoine et de son petit patrimoine…

Le mobilier accompagne et guide l’usager, lui signale son parcours et sa place dans la ville et met de l’agrément dans son parcours.

  • Édifice, édicule, mobilier urbain, abribus, totem, fontaine,  muret-banc, borne, barrière, jardinières, treilles pour végétaux…
  • Rues : Des voies aux venelles, des rues aux ruelles, l’aménagement des espaces publics restructure et embellit la ville.
  • Quartiers et stratégie de circulation,
  • Cœur de villages.

Les espaces publics, à la croisée des chemins et des routes de différentes catégories font la sécurité routière.

  • De ce type

    De ce type

    Voies de circulation et d’accès aux transports en commun, aux véhicules motorisés, aux cycles, aux piétons, à tous…

  • Places de marchés et halles publiques,
  • Promenade, square et jardins publics,
  • Amphithéâtre de plein air, lieux de culture et de fêtes,
  • Parkings, aires de stationnements,
  • Production des énergies renouvelables dans la ville…

Rendre la ville accessible aux personnes à mobilité réduite, à tous, pour le confort de l’usager.

  • Trottoirs,accès, terrasses de cafés et de restaurants…
  • Abords des équipements publics et des commerces, des établissements accessibles aux publics.

Les grands aménagements se font en traverse de ville, en entrée de ville et aux grands carrefours urbains…

L’architecte, urban planner, compose les lieux de la démocratie, porteurs des bâtiments publics et de la vie des habitants de la cité, porteurs de sens de la cité et des conditions de son développement environnemental.

 

Un architecte présente de nombreux avantages.

Un spécialiste de la construction? Des avantages.

Un spécialiste de la construction? Des avantages.

Formations courtes non diplômantes bioclimatiques

Design-architecte.fr

Études, conseils techniques, dessins

De ce type

►Rappelons-nous que les avantages d’un spécialiste de la construction sont un accompagnement à différents stades du projet, selon sa mission :  mission d’études, mission de conseil, mission technique ou mission dessin

  • Le travail du spécialiste de la construction c’est :
    • Prise en compte des souhaits du client, un budget donné et des règles d’urbanisme (impératifs économiques, réglementation, caractéristiques du terrain, implantation, orientation, sol, soleil, nature du sol…).
    • Réalisation du dessin  nécessaire à la bonne expression formelle du projet selon les rêves et les souhaits du client.
    • Correspondance aux objectifs environnementaux particuliers dès les starting-blocks.
    • Implication d’une bonne équipe de conception si les projets le demandent dès les starting-blocks.
    • Conseil vers les énergies renouvelables et un excellent confort thermique, pour des projets aujourd’hui, soumis à la nouvelle réglementation thermique 2012 avec des objectifs de consommation énergétiques bas B.B.C et une insertion paysagère maîtrisée : Enora Tortelier, auto-entrepreneur Design-architecte a un diplôme de second cycle des études d’architecture délivré le 26 septembre 2001 par le ministère de l’éducation nationale, le ministère de la culture et de la communication et l’école d’architecture de Toulouse où elle a suivi le séminaire de second cycle ” Production du Paysage, développement durable” correspondant à 4 années d’études supérieures post-baccalauréat.
      Lors de ce séminaire d’une durée d’un an, des connaissances approfondies en Paysage ont pu basé sa réflexion vers une orientation de l’art constructif en accord avec l’environnement des maisons.
    • Pour une habitation saine, des constructions bioclimatiques, (l’aide du spécialiste de la construction averti permettra d’éviter les écueils de la construction inadaptée à son site et énergivore.)
    • Diffusion de la communication des dessins
    • Mouvement de l’art constructif qui fait l’objet de cette dernière application du métier du spécialiste de la construction, qui à l’heure d ‘aujourd’hui, relève le défi de la réglementation thermique 2012 !
    • Prise de parti par l’acte de construire aux impacts de réduction des dépenses énergétiques et des apports des constructions bioclimatiques
    • Pertinences parfois écologiques qui permettrons au projet inscrit dans un projet de ville de faire respirer ses poumons verts tout en faisant faire des économies d’ordre financier à ses occupants et à leurs familles !
    • Forte démarche de création, le spécialiste de la construction exercera la concertation entre les différents acteurs à impliquer dans le futur art construit.
    • Une pédagogie et une méthodologie de projet avec le client pour préciser et faire valider chaque étape du projet et d’en assurer le financement

Le spécialiste de la construction, en tant que salarié ou en rétrocession d’honoraires collabore, exprime et construit un projet de territoire pour les urbanistes en chef, les élus, la population, les techniciens, les donneurs d’ordres publics ou privés, les porteurs de projets comme cela fut le cas pour le projet de la ville d’Alvignac-les-eaux dans le département du LOT 46 en tant que dessinatrice-projetrice Enora Tortelier, auto-entrepreneur Design-architecte, salariée de l’Atelier Sol et Cité pour le diagnostic de ville (Analyse et enjeux-stratégies d’aménagement), l’étude cœur de village, les aménagements des espaces publics, les plantations, les constructions d’édifices, de murs, murets et jolies fontaines….mais aussi sa participation dans la ville à la concertation, aux réunions publiques, aux réunions de travail et à une analyse et un diagnostic paysager sur place, par des schémas d’orientation, des dessins, des photographies et descriptifs d’analyse pour le volet paysagé du P.A.D.D. , la révision simplifié et la modification du PLU pour des zones AU et U.

Forte démarche de diagnostic et de concertation préalable,
Rapport à la pédagogie

Le travail du spécialiste de la construction présente l’avantage d’être un travail collaboratif et participatif :

  • Analyse et compréhension de l’histoire et des enjeux de l’art de construire et de bâtir des villes
  • Définition des besoins en équipe de conception avec des techniciens, des bureaux d’études professionnels
  • Phases de concertation tant avec les clients qu’avec les artisans et intervenants de la construction
  • Formations bioclimatiques non diplômantes
  • Sensibilisation à la qualité de l’art constructif et des espaces publics
  • Présentation des atouts et des faiblesses des lieux de manière ciblée par des dessins.
  • Définition des axes d’aménagements prioritaires pour une optimisation des coûts de la construction

POUR DES PROJETS …. 

  • Après une étude de faisabilité (étude du terrain, dimensionnement de la structure, devis), le spécialiste de la construction dessine à la main puis sur ordinateur les plans du bâtiment à construire, qu’il pourra modifier en fonction des souhaits du client.
  • Le spécialiste de la construction s’emploie à trouver des solutions  techniques et proposer des modes constructifs innovants, bioclimatiques ( Confort : Consommation énergétique optimum à 45 kilos watt heure par mètre carré et par an en moyenne et selon les régions ) , écologiques (choix des isolants et matériaux de constructions sains) et enfin des solutions spatiales pour un bien-être maximum.
  • C’est là où le spécialiste de la construction propose l’avantage de vous tailler sur mesure un art constructif inscrit dans l’air du temps et à votre image, à la dimension de la réalisation de vos rêves et de la réalité du lieu sur lequel elle va prendre forme.

Les actions et des étapes préalable du projet :

Actions-Missions : Conception, création

Aide à la conception et à la décision

Le spécialiste de la construction réalisera et organisera, fera ou fera réaliser :icone-quand-appeler-architecteBilan thermique avec caméra thermique

Des réunions : La rencontre, la réunion de base, les réunions de travail et de présentation des dessins et de bilan

  • Pour se rencontrer et bien comprendre le projet de la personne, de la ou des familles, des usagers et des clients.

Pour préciser dans un cadre rigoureux les besoins et la composition des espaces de vie souhaitée et des références architecturales du client:

  • Échantillonnage de matériaux
  • Images de références, invitation aux rêves à réaliser d’une salle de bain, d’une cuisine
  • Vues et dimensions paysagères sur un jardin par une superbe baie vitrée
  • Visualisation de la maison de vos rêves
  • Références locales
  • Bâti traditionnel ou moderne
  • Référents de l’histoire du site, de l’histoire de l’art construit
  • Atouts et points positifs des terrains favorables au projet pour ses bonnes orientations

icone-quel-projet-pour-un-architectePour comprendre le projet de départ amené par le client
Pour le porter et l’amener à maturité
Pour validation par le client

  • Des réunions individuelles ou communes avec les différents porteurs de projets ou acteurs du projet pour les étapes  de la validation des études, techniques et conseils / des dessins

De même, pour les formations non diplômantes, un apprentissage par modules permet d’amener les élèves à l’acquisition de compétences bioclimatiques. cliquez sur ce lien : http://www.osmoseformations.com/

Benson 013

logo_osmose_horizontal_construction-habitats-bioclimatiques

Design-architecte.fr

icone-architecte

 

Enora Tortelier, Architecte D.P.L.G. habilitée bioclimatique

Extraits des études préalables à la première présentation envisagée du T.P.F.E.

process_selectivore (18)

 

 

 

 

En PROJET :

Nouméa, Nouvelle-Calédonie, France :

Vous aller peut-être pouvoir prochainement consulter mon T.P.F.E. sous réserve d’accord avant édition :

Directeur d’études P.FERNANDEZ & Ecole Nationale Supérieure d’ARCHITECTURE de Toulouse.

Site : Château et site classés Monuments Historiques, Patrimoine de la Ville de Nouméa, 98, Nouvelle-Calédonie. FRANCE : LA CONCEPTION D’UN HABITAT SOCIAL EN RÉPONSE AUX SQUATS, Nouméa, Nouvelle-Calédonie. Auteure Enora TORTELIER reproduction interdite copyright©Enora Morgane TORTELIER

auto-entrepreneur www.Design-architecte.fr

 

Un spécialiste de la construction ? Pour que faire ?

Un spécialiste de la construction ? Pour que faire ?

Oui, que fait le spécialiste de la construction de nos espaces pendant ce temps ? 

L’architecture est une expression de la culture.

L’architecture est un des arts majeurs.

Il réalise  :

Selectivore Copyright c Enora TORTELIER

Selectivore Copyright c Enora TORTELIER

 

Une création Enora Tortelier Architecte Diplomée par le gouvernement du troisième cycle de Design de Ecole d’architecture de Toulouse

Des études bioclimatiques sur : De l’Art constructif, bien sûr !

Dans son domaine principal de compétence et d’expérience, l’Architecture,

Le spécialiste de l’Art constructif fait quoi, pour qui, de quoi, comment (les outils à sa disposition) ?

Le spécialiste de l’Art constructif fait Quoi ?

  • Création,
  • conception,
  • projet et coordination.

►un accompagnement à différents stades du projet, selon sa mission : mission partielle ou mission totale,  mission de conception et /ou de maîtrise d’œuvre, mission conseil, mission création ou mission expertise…

De ce type

De ce type

Exemple en tant que salariée, dessins pour un Eco-hameau Bioclimatique Les Cevennes de Caix 46, pour le compte de la SCM Fresquet-Fraucielvillas individuelles et logements, chargé d’études BE thermique pour le compte du BE SATEC Ingénierie mission fluides , réception de chantier avec le BE Fluides Enora Tortelier, habilitation bioclimatique, thermicienne.

Pour Qui ?

Pour la maîtrise d’ouvrage publique ou privée

►Des porteurs de projets sans qui les dessins constructifs n’existeraient pas.

À la sollicitation d’un maître d’ouvrage (particulier, société de promotion immobilière, collectivité territoriale…), le spécialiste de l’Art constructif assure la conception et coordonne la réalisation.

Il assure la conception et coordonne la réalisation de projets de constructions, d’espaces publics…

Exemple  : conception de dessins pour un projet de construction à FIGEAC 46 d’un Ecoquartier bioclimatique en Coordination avec une équipe de conception et BE Architectes DPLG : Cabinets Berges, Cabinets Casadepax, pour le compte en tant que salariée du cabinet Fresquet-Frauciel, urbaniste OPQU en chef G.Fresquet.

 Comment ?

Pour cela, le spécialiste en Art constructif dispose d’outils

Pin It on Pinterest