Archives de catégorie : Projets Design Architecte

Un spécialiste de la construction ? Des résolutions réglementaires.

 

RT2

Evolution de la réglementation thermique 2000,2005,2012 :

voulez vous savoir si vos projets y sont soumis dés 2013 ?

Un spécialiste de la construction et certifié Études et constructions bioclimatiques vous oriente.

Enora Tortelier directrice Architecte de Design-Architecte, bureau études, conseils, technique / dessins possède l’habilitation bioclimatique de  validité optimisant vos projets de bâtiments pour relever le défi de la nouvelle réglementation thermique 2012.

Selon la date de construction du bâtiment et le projet, différentes réglementations s’appliquent.

design-archi-logo-mini-site_fond_orange

C’est le cas de beaucoup d’appartements anciens en immeubles classés dans un secteur sauvegardé ou une ZPPAUP-AVAP (zones de protection du patrimoine architectural urbain et paysager – aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine).


La RT RENOVATION

 → La réglementation thermique des bâtiments existants s’applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l’occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d’ouvrage.

 Soit pour les rénovations très lourdes de bâtiments de plus de 1000 m², achevés après 1948, la réglementation définit un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové.

Ces bâtiments doivent aussi faire l’objet d’une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie préalablement au dépôt de la demande de permis de construire.Ce premier volet de la RT est applicable pour les permis de construire déposés après le 31 mars 2008.

 Soit pour  tous les autres cas de rénovation, la réglementation définit une performance minimale pour l’élément remplacé ou installé. Ce second volet de la Règlementation Thermique est applicable pour les marchés ou les devis acceptés à partir du 1er novembre 2007.

Lien vers le Site officiel de la réglementation thermique française:  

R.T. Rénovation, R.T. globales et éléments par éléments….

LA RT 2005  

An umbrella protecting a building and blueprints

Pour situer vos projets dans la RT 2005 : 

  • Pour les permis de construire déposés après le 31 août 2006

Concerne les bâtiments neufs résidentiels et non résidentiels ainsi que les additions ou surélévations de bâtiments existants dès lors que leur température normale d’utilisation est supérieure à 12°C.

  • Volet 1 Pour les permis de construire déposés après le 31 mars 2008. 

Pour les rénovations très lourdes de bâtiments de plus de 1000 m², achevés après 1948, la réglementation définit un objectif de performance globale pour le bâtiment rénové. Ces bâtiments doivent aussi faire l’objet d’une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie préalablement au dépôt de la demande de permis de construire.

  • Volet 2 Pour les marchés ou les devis acceptés à partir du 1er novembre 2007. 

Pour tous les autres cas de rénovation, la réglementation définit une performance minimale pour l’élément remplacé ou installé.

Labels associés :

 – H.P.E. = Cep -10 % par rapport à Cref

 – THPE = Cep -20% par rapport à Cref

 – BBC = Cep = max 50 kWhep /(m².an) à moduler selon les zones climatiques ( = 45 max à Toulouse)

LE NEUF LA R.T. 2012, objectifs et application 2013L'actualité de la RT 2012

Pour vous orienter dans vos projets soumis à la R.T. 2012→

La RT2012 a pour objectif de limiter la consommation d’énergie primaire des bâtiments neufs à un maximum de 50 kWh Énergie Primaire /en m² de surface réglementée par an (avant transformation et transport) en moyenne.

Ce qui représente une évolution de réduction à un tiers contre 150 kWh/m²/an environ avec la R.T. 2005.

 Plaquette à télécharger ici : Avril 2011 :  Grenelle de l’environnement, 2011-12 RT 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neuf : 

Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie. 

La RT 2012 est applicable à tous les permis de construire :

– déposés à compter du 28 octobre 2011 pour certains bâtiments neufs du secteur tertiaire (bureaux, bâtiments d’enseignement primaire et secondaire, établissements d’accueil de la petite enfance) et les bâtiments à usage d’habitation  (maisons individuelles, immeubles collectifs, foyers de jeunes travailleurs et cités universitaires)construits en zone ANRU ;

→ Pour les autres bâtiments d’habitation situés dans un périmètre de 500 m d’une zone ANRU : 1er mars 2012.

– déposés à partir du 1er janvier 2013 pour tous les autres bâtiments neufs à usage d’habitation (maisons individuelles ou accolées, logements collectifs, cités universitaires, foyers de jeunes travailleurs) situés en dehors des périmètres de rénovation urbaine .

– Pour les autres types de bâtiments du secteur tertiaire, la RT 2012 sera complétée pour une application prévue au 1er janvier 2013.

Vos permis de construire et d’aménager, vos autorisations d’urbanisme : Le dossier de permis de construire contient ces éléments indispensable au dossier et si le bâtiment est soumis à la RT2012, il faut maintenant effectuer cette réflexion et ces calculs en amont actés sur

Illustration of an idea and implementation of house
De ce type

LA RT 2000

Lien vers le site officiel de la R.T.2000

Pistes descriptives de l’évolution de la R.T. 2005 :

→ La réglementation thermique des bâtiments existants 2005 s’applique aux bâtiments résidentiels et tertiaires existants, à l’occasion de travaux de rénovation prévus par le maître d’ouvrage.

« Réglementairement thermique or not Réglementairement thermique ? »

En 2012, le B.B.C. : Bâtiment Basse Consommation est devenu la norme, en 2013, elle s’applique à vos projets de construction de maisons individuelles à partir du premier de l’an pour tout permis déposé en conformité avec les exigences de la R.T. 2012 s’ils y sont soumis selon la loi française de la construction et de l’habitation et de l’urbanisme.

Design-architecte.fr

Enora Tortelier, architecte D.P.L.G., auto-entrepreneur et créatrice de Design-architecte.fr

 

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 4/5

« Emmener l’usager plus sur le chemin de la réflexion que sur celui de la consommation. »

CLOE PITIOT. UNE HISTOIRE sous la direction de CHRISTINE MACEL.  2014.

 

 

VERS LA SEANCE  REMAKE

Cliquez-ici : ARTICLE SUIVANT 

III. AUGURER : UNE PROJECTION RESPONSABLE

 diapositive1

A.III.a) Régénération : des projets d’avenir

Certains créateurs se sont inspirés du réemploi en design collaboratif pour économiser  la matière émise et  l’énergie utilisée en arts appliqués, comme le collectif de designers  « 5/5 DESIGNERS ».

« Réanimer, récupérer, réintroduire, restituer, réhabiliter, recycler, repenser, panser, soigner…Le designer devient médecin des objets, et utilise son savoir-faire pour optimiser l’espérance de vie des meubles abandonnés. » J.M. PLACE, Sauvez les meubles, 2005.

Le projet REANIM propose de REVITALISER ces objets hors d’usage.

Les objets réparateurs en VERT ou VERT FLUO sont des prothèses à vocation de REPARER certains objets comme une chaise dont l’assise serait cassée. Ces objets réanimés, échappent à leur condamnation en déchetterie et sont proposés dans une fabrication sérielle de prothèses. Il y a une libération par cette action de l’objet face à son destin d’obsolescence et une action de préservation des ressources naturelles.

A partir d’une économie linéaire sans recyclage, on se dirige vers une économie circulaire.

Sur un plan technique, ce modèle sert à réactiver les composants en création dans le design de produits artisanaux ou industrialisés et à comprendre les caractéristiques techniques de ces composants ainsi  valorisés.

Cette sobriété de gestion des ressources s’inscrit dans un développement plus perenne pour les générations futures de créateurs, d’usagers et peut servir à distinguer le statut de mobiliers régénérés.

A.III.b)  «  Remake » : L’écosystème des objets

 Présentation de ma production, la séance Remake

Cette séance  pourrait s’inscrire dans une séquence « Processus PRODUIT » comme un appui potentiel d’apprentissage pour dégager les axes majeurs de la démarche de la création d’un  produit :

  • SAVOIR-FAIRE àDistinguer les éléments de cette démarche comme reconnaitre un plan, un volume, un crayonnage. Cela procède de l’expression et de la valorisation des intentions des élèves pour respecter les contraintes du cahier des charges et de la demande en leur proposant une méthodologie en vue d’une production.
  • SAVOIRS ASSOCIES àConstruire une identité culturelle en l’exprimant par la production présentée dans cette séance et proposable aux terminales professionnelles en raison des prérequis nécessaires.

Cette séance débuterait par la distribution de Fiches ressources et l’explication de l’organisation de la séance :

diapositive5

Un approfondissement de cette séance pourrait être proposé dans cette SEQUENCE « Processus PRODUIT » par les outils de l’INFOGRAPHIE et des MULTIMEDIAS (recherches et documentation). Une collaboration avec l’enseignant en atelier professionnel serait envisageable

 

Ma Modélisation pré-prototypage

DESIGN Production en Relation avec l’environnement avec partie mobile : Corps et Design.

OBJET et MOBILITE : Les couvercles tournent autour d’un axe, inspiré des feuilles, mouvement de l’objet. L’objet est donc conçu en relation avec des utilisateurs.

 

  1. séance «  Remake » L’écosystème des objets en tant que Professeur ou maître-assistant en architecture et design

La grille suivante et les fiches de travaux pratiques seraient fournies en  A3. : EXEMPLE D’APPLICATION EN STRUCTURE SCOLAIRE D’ENSEIGNEMENT

 

e RECYCLAGE  questionne à la fois la vie et les actions quotidienne et les propriétés de matériaux.

1. Découverte des concepts : Ecosystème des objets

La production présentée aux élèves peut être envisagée à partir de plastiques issus de la filière de recyclage plastique.

Le container de maison peut être placé dans une maison qu’elle égayera comme une buanderie. En effet, de nos jours, on assiste à l’émergence d’économies innovantes en matière  de gestion des déchets.

APPLICATIONS : L’EXISTANT

  • NOUVEAUX MATERIAUX : MATIERE PREMIERE SECONDAIRE

Notamment le processus C2C : craddle-to-craddle : du berceau au berceau qui se matérialise dans des récipients, dessinée par le designer libanais WAEL SEAIBY en 2015. Il utilise les qualités plastiques du processus de recyclage tel  l’aspect granuleux et fondu des objets produits, qui dévoilent leurs secrets de fabrication à partir d’objets recyclés comme des sacs en plastiques.

  • NOUVELLES FONCTIONS DU MATERIAUX : REEMPLOI

En Amérique du Sud, des artistes participent à la sensibilisation environnementale et travaillent avec des petits moyens matériels.

Ainsi peut-on évoquer les projets de transformation et de design recyclé D’HUMERTO ET FERNANDO CAMPANA, designers brésiliens tel que ce siège en peluches recyclées.

En France, il existe notamment une filière spéciale de recyclage des déchets d’ameublement qui s’appelle VALDELIA. Elle recycle les éléments d’ameublement professionnels avec une démarche qui correspond aux objectifs du Grenelle de l’environnement.

Les déchets sont stockés, nettoyés et peuvent resservir pour les designers.

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

ANTOINE LAVOISIER, scientifique, XVIIIème. Cliquez-sur ce lien Lavoisier, biologiste-physicien.

Le système C2C se calque ainsi sur l’équilibre naturel des écosystèmes artificiels et offre une réelle source pour régénérer des matériaux de projets en restant responsable et en créant pour le futur.

diapositive2

 

2. Recyclage et prototypage

Dès la conception aussi, les concepteurs peuvent prévoir que leurs matériaux soient recyclés  plusieurs fois  comme  certains aluminiums.

Un vélo en aluminium représente 670 canettes recyclées.

Ainsi, cette inspiration des cycles de la nature offre une finalité différente aux produits lorsqu’ils arrivent en fin de vie. Aujourd’hui avec cette méthode C2C qui a une certification internationale depuis 2002, les produits sont recyclés en matières premières SECONDAIRES et Régénérés.

C’est pour cela que l’on peut parler d’écosystème des objets.

  DÉFINITION(S)-

Prototype :

Ce terme désigne à la base un TYPE, MODELE PREMIER (Originel),

Modèle unique d’un appareil, d’un véhicule, d’un produit qui n’est pas encore fabriqué en série : Cela peut-être celui  d’un objet destiné à la création, artisanale comme pour cette production qui sera placée par exemple dans une buanderie, un cellier ou bien une invention collective, artisanale dans un autre contexte.

Sur le premier exemple ci-dessus un  prototype de voiture volante, un prototype de drone livreur de colis, le  prototype « selectivore » proposé aux élèves, avant la fabrication en série après les essais. Ce design expérimental de type prototype peut faire l’objet fait l’objet d’un travail collaboratif et transdisciplinaire avec d’autres enseignants pour un groupe de formation en co-working.

En arts appliqués, le créateur est là pour projeter la fonction d’usage d’un objet et la faire fabriquer.  Les étudiants apprennent aussi la collaboration et pas seulement une simple « consommation » d’informations successives.    

3. Ressemblances de formes

En analogie formelle avec le LOW DESIGN,  nous pouvons évoquer « un retour au minimum », à l’essentiel tel le minimalisme en architecture avec la réponse de ce début de millénaire de ROSS LOVEGROVE.

Table Lovegrove, 2007                    Feuille de ginko biloba : cliquez-avant pour les visuels

 

La table carbone Ginkgo de LOVEGROVE tente de réconcilier design et sciences de la vie et de la terre, avec un  design « scientifique » inspiré de la nature.

Ce concept créateur porteur de formes naturelles tel que le gingko Biloba  inspire les designers.

selectivore_cours_tortelier

De la même manière, l’observation du processus de développement et du rôle naturel des plantes m’a donné l’idée de créer à partir d’une plante carnivore qui ingère des éléments organiques et même des insectes, tel des mouches, une corbeille de tri sélectif.

process_selectivore-23

 

 

design_thinking_schema : design_thinking

Cette pièce conduit à produire une petite série artisanale qui peut être à l’échelle d’un objet posé sur la table à manger.

Utilité/fonction : le recyclage des déchets ménagers ou des déchets de table, du verre, plastique, papiers et métal.

Forme : semi-organique, inspiré de la nature et hybridation avec des formes modernes tubulaires issues de notre quotidien.

Cette production a une partie en mouvement. Les couvercles  tournent autour d’un axe et restent comme les pales d’une hélice à plat. Il y a un rapport du design au corps qui contribue à faire tourner les couvercles.

On y recycle les PAPIERS/VERRES/METAL/PLASTIQUES grâce à 4 BACS qui contiennent 4 sacs en tissu lavable.

 

Voici la composition visuelle des planches donnés aux élèves par exemple  en 1ère heure et 2ème heure.

 

MEDIUM et Matéraiux utilisés Outils utilisés
Tube gris PVC coulé

PVC extrudé

Mastic polyester

Colle PVC

Résine + poudre de marbre

Mélaminé

Apprêt polyester

Apprêt Polyuréthane hermétique

Peinture cellulosique

Médium

Vis, boulons, punaises

Tiges métalliques

Tiges bois

Tissus lavables, fils à coudre

Autocollants personnalisables

Perceuse et perceuse lapidaire

Scie à métaux

Scie sauteuse

Scie à ruban

Poinceuse rotative à disques

Pistolet à peinture

Papiers verres différents grains et cales bois

Tourets

Décapeurs thermiques

Ce tableau présente de l’intérêt dans la mesure où des professeurs d’atelier et plasticiens collaboreraient sur ce  « projet » dont les étapes de réalisation  seraient transversales et complètement accomplies par les élèves.

 

Machine à coudre ou aiguilles spéciales

 

Bibliographie de l’article : ouvrages

MARCEL Christine, directrice éditoriale de Claire Bishop, Okuwui Enwezor, Dieter Roelstraete, Cloé Pitiot, , Une histoire. Art, architecture, design, Des années 1980 à nos jours.  2014.

[button color= »green »] Link text[/button]

Continuer la lecture

CONCEPTION ARTISTIQUE VERS UN DESIGN RESPONSABLE 1/5

CONCEPTION ARTISTIQUE

VERS

UN DESIGN RESPONSABLE

Enora TORTELIER, ARCHITECTE

2015/2016

PLAN d’une série d’articles de 1 à 5 sur le design contemporain en architecture et en Arts.

video_remake : lien vers une vidéo clic-séance

Ma présentation porte pour partie sur une « production personnelle et professionnelle » en Design & en Arts appliqués. Il s’agit d’une « production » qui fait l’objet d’une présentation pédagogique. Celle-ci est destinée à être fabriquée en petite série artisanale. Cette présentation est replacée dans le contexte des arts contemporains correspondants. C’est ainsi que je vous présenterai dans une première partie, une séance sur ma production en design puis en seconde partie, une autre séance en marchandisage visuel délivrée à des élèves.

C’est pourquoi, avant de présenter la séance de cours qui porte sur me production, je propose d’aborder  les concepts et les enjeux actuels, au sujet de l’environnement et de l’éco-design de ma production et aussi de la communication visuelle soit :

Tout d’abord,

Pérenniser d’une création : bilan carbone, énergie grise et régénération.

  • Séance a. « Remake » : l’écosystème des objets, ma production personnelle sert de supp

Cette production design prend appui sur une situation de conception contrainte par des enjeux professionnels : cahier de charges précis du concept / des rought, à la modélisation 3 D animée pour la mise au point de 2 planches : 1 qui retrace la conception et 1 qui précise les plans techniques pour la fabrication artisanale/ pour la diffusion d’un PROTOTYPE avec vidéo.

Ma production est le fruit de ma recherche personnelle et le concept m’appartient. J’ai réorganisé son contenu pour une application pédagogique en lycée professionnel avec le prototype comme support visuel. Cette partie s’appelle REMAKE.

Ensuite,

Optimiser une création : mutualiser des savoir-faire, transférer des matières et des techniques

  • Séance b. « Tendances » : Produire responsable : le message de l’objet

J’ai eu l’opportunité d’effectuer deux stages d’observation et de professionnalisation en lycée professionnel. J’ai préparé seule et présenté en demi-groupe l’intégralité de cette préparation. Le thème avait été choisi de concert avec mon tuteur de stage.  J’ai voulu agir avec une stratégie « pédagogique » de découverte des concepts par les élèves : Séquence Planche UNIVERS, séance  « Tendances » qui fera l’objet d’une présentation.

 

 

ARTICLES A.             Pérenniser une création

A.I.               BILAN CARBONE

a)   Ephémère /  Expérimental/ Matières

b)   Mobilité /  Bios-sourcés / Transformation

A.II.            ENERGIE GRISE

a)         Stylisme et prêt-à-porter

b)         Design espace et matériaux

 

A.III.          AUGURER : Une projection responsable

a)    Régénération : des projets d’avenir

b)    Séance «  Remake » : L’écosystème des objets

1.  Découverte des concepts : écosystème des objets
2.  Recyclage et prototypage.
3.  Ressemblances de Formes
4.  L’entre-deux

 

ARTICLE B.               Optimiser une création

B.I.               MUTUALISER DES SAVOIR-FAIRE

a)    Enseignement d’exploration : 2 Pistes d’exploitation

b)    Matérialités et temporalités consommées

Séquence_Planche_Univers_Séance-Tendances
Séquence_Planche_Univers_Séance-Tendances

B.II.            TRANSFERER DES MATIERES ET DES TECHNIQUES

a)    Séquence «  Planche UNIVERS » : communication visuelle

           Séance  «  Tendances » : Produire responsable

diapositive13

 

            Conclusion

SUITE DE L’ARTICLE

Ciquez sur ce lien : http://www.design-architecte.fr/actualites/conception-artistique-vers-un-design-responsable-25/

Continuer la lecture

Un architecte ? De la production environnementale

L’architecte fait du développement durable et de la production du paysage.

Copyright interdit© 2014Enora Tortelier Architecte DPLG Reproduction interdite

 

Etude bioclimatique + Passive house
Etude bioclimatique + Passive house 

Enora Tortelier, Architecte D.P.L.G.

Etudes et conseils bioclimatiques.

Une architecture responsable est préférable à une architecture durable.

essai1Une architecture responsable passe par la maîtrise des 6 ressources :

  1. L’Eau
  2. Le Soleil et les énergies renouvelables
  3. l’Energie consommée et produite par le bâtiment
  4. Les matériaux de la construction de la Terre
  5. L’Air, le vent
  6. La Nature du site, le Végétal, le sol formé

Des Diagnostics environnementaux

  • Des analyses paysagères et des diagnostics paysagers
  • Des enjeux et des stratégies du Paysage
  • Des analyses du Foncier/ Parcellaire
  • Des études du Bâti/non bâti
  • Des cartographies du végétal
  • Des réseaux viaires
  • De la topographie

Des études bioclimatiques à grande échelle

  • Des études d’aménagement à l’échelle du grand territoire, du Grand paysage, de la biodiversité urbaine…
  • Des rédactions de chartes paysagères à l’échelle de quartiers et de cœurs de villages et de ville,
  • Des analyses paysagères, des analyses par secteur…
  • Des inscriptions de projet d’architecture dans le Grand Paysage…
  • Des éléments fédérateurs d’un Site : infrastructures vernaculaires et naturelles…
  • Des volets paysagers du PADD (En partie graphique et avec des urbanismes pour la partie réglementaire).

De la production du Paysage : paysages ruraux ou urbains, protection des paysages naturels ou produits

  • De l’art des parcs et des jardins
  • De la protection des masses boisées et des espaces naturels classés
  • De la prescription des palettes et essences végétales

 

De ce type

Architectural details of modern apartment building.
De ce type

 

 

  • De la préservation de la biodiversité
    platane
    LAURÉAT CONCOURS EUROPÉEN :  J’ai participé :  Forêt de platanes, mail d’ombrage, colonnes du ciel à la terre structurant la forêt urbaine à préserver et renouveler dans sa biodiversité et pour la meilleure santé des arbres… 81- Pour le compte de l’atelier Ebawel du TARN (ALBI)  et de l’Atelier SolCité  Toulouse-31 Montcuq -46

    Des conseils de préservation de la qualité des sols à l’échelle des écosystèmes : ilots de chaleurs urbains, impact de l’albédo et de la perméabilité des sols.

     De ce type

    De ce type